Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Périgueux : des policiers se réunissent pour dénoncer le verdict en appel du procès de Viry-Chatillon

-
Par , France Bleu Périgord

Des policiers du commissariat de Périgueux se sont rassemblés devant le palais de Justice de Périgueux ce mardi 20 avril à l'appel des syndicats. Ils dénoncent le verdict en appel du procès de l'attaque au cocktails molotov de Viry-Châtillon.

Un rassemblement a été organisé devant le tribunal de Périgueux ce mardi 20 avril.
Un rassemblement a été organisé devant le tribunal de Périgueux ce mardi 20 avril. © Radio France - Cyril Théophilos

Les syndicats de police ont appelés les policiers à se rassembler ce mardi 20 avril devant les tribunaux partout en France pour dénoncer le verdict en appel dans l'affaire de l'attaque de Viry-Châtillon dans l'Essonne en 2016. Ce mardi, une trentaine de policiers se sont réunis à l'appel d'Alliance à 12h30 devant le tribunal de Périgueux. 

Huit des 13 accusés acquittés en appel

La cour d'assises des mineurs de Paris a rendu son verdict en appel dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 avril. Sur les 13 jeunes, cinq ont été condamnés à des peines de six à 18 ans de prison. Les huit autres jeunes ont été acquittés. Le verdict en appel est moins sévère qu'au premier procès et il choque les syndicats de police. En 2016, deux voitures de police stationnées à proximité du quartier de la Grande Borne de Viry-Châtillon ont été visées par des cocktails molotov. Deux policiers avaient été gravement brûlés. 

Ludovic Monnier, secrétaire adjoint du syndicat Alliance en Dordogne dénonce des peines au rabais. Ludovic Monnier demande des actions concrètes pour protéger les policiers. Le syndicat alliance demande la création d'un observatoire pour suivre les agressions des membres des forces de l'ordre et le jugement des affaires. 

Une "incompréhension"

Dans un communiqué de presse, le syndicat Unité SGP Police déclare que s'il respecte toute décision de justice, il estime que ce verdict "provoque une véritable incompréhension au vu des nombreux acquittements et des différentes peines prononcées en rapport avec l'extrême gravité des faits". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess