Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Périgueux : élan de solidarité après l'agression d'un commerçant du centre-ville

mercredi 26 juillet 2017 à 19:33 Par Charles De Quillacq, France Bleu Périgord

Après l'agression raciste du gérant de l’épicerie Carrefour Express rue de la République, les commerçants du centre-ville de Périgueux affichent leur solidarité envers leur collègue et ami.

Mistral Guéné dans son épicerie
Mistral Guéné dans son épicerie © Radio France - Charles de Quillacq

Périgueux, France

Les commerçants du centre-ville de Périgueux ont été choqués à l'annonce de l’agression de Mistral Guéné. Le gérant de l'épicerie Carrefour Express situé dans le cœur historique de la ville. Les faits se sont produits le samedi 22 juillet. Mistral Guéné est en train de fermer son commerce lorsqu'il aperçoit un homme en train d'uriner sur la devanture d'un de ses collègues. Le gérant lui fait alors remarquer son incivilité. Mais l'homme visiblement éméché commence à s'en prendre à lui. Rejoint par plusieurs amis, le groupe roue de coups le commerçant tout en lui criant des insultes racistes. Quand la police arrive sur place, les agresseurs sont déjà partis.

Le Carrefour Express du centre-ville - Aucun(e)
Le Carrefour Express du centre-ville - Google

Les commerçants de Périgueux solidaires

Lorsqu'ils ont eu vent de cette agression, beaucoup de commerçants du centre-ville ont exprimé leur solidarité enver Mistral Guéné. "On se côtoie tous au quotidien, forcement ça crée des liens" explique Valérie qui tient une boutique à deux pas du Carrefour Express. Ce mercredi, sur la devanture de nombreux commerces du cœur historique de Périgueux, on pouvait lire un mot expliquant l'agression et exprimant la solidarité des commerçants envers leur collègue.

L'enquête sur le point d'aboutir

A l'origine de l'initiative, Antoine, qui tient un magasin de vêtements rue de la République. "C'est comme une famille, on vit tous les mêmes problèmes. Quand j'ai vu l'état de Mistral, ça m'a écœuré." Antoine a même publié un post Facebook "pour faire du bruit" . La publication à été vue plus de 20.000 fois en l'espace de quelques heures. Mistal Guéné a porté plainte suite à l'agression. L'enquête serait sur le point d'aboutir.