Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Périgueux : il frappe sa compagne puis la menace avec un sabre japonais

-
Par , France Bleu Périgord

Un homme de 34 ans va devoir s'expliquer ce mercredi en comparution immédiate à Périgueux. Dans la nuit de jeudi à vendredi il a été interpellé alors qu'il avait frappé sa compagne puis l'aurait menacé avec un sabre

Police (photo d'illustration)
Police (photo d'illustration) © Radio France - Nathalie Dekeyzer

Périgueux, France

Un homme de 34 ans va devoir s'expliquer ce mercredi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Périgueux.

Dans la nuit de jeudi à vendredi il a été interpellé alors qu'il avait frappé sa compagne puis l'aurait menacé avec un sabre.

Tout commence au beau milieu de la nuit de jeudi à vendredi donc. L'homme un habitant de Périgueux de 34 ans est très alcoolisé. Mais il a aussi consommé de la cocaïne. Il commence à frapper sa compagne, puis, il aurait sorti un sabre plus précisément un katana japonais et aurait alors menacé la jeune femme.

Un épisode que cet homme a contesté en garde à vue. Mais s'il a expliqué aux enquêteurs ne pas se souvenir précisément du déroulé des faits cette nuit là lui qui avait consommé de nombreuses substances. Les policiers l'ont en tout cas interpellé vers 3h du matin, après un appel paniqué de sa compagne.

L'homme est en tout cas un habitué de la justice. Son casier judiciaire fait état de 20 mentions dont 2 condamnations prononcées au mois d'avril dernier, en son absence. Le parquet a demandé son incarcération en attendant le jugement. A priori donc mercredi en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Périgueux. D'autant qu'un précédent sursis devait être révoqué.

Choix de la station

France Bleu