Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Périgueux : la ville porte plainte après des sabotages sur l'éclairage public et les feux tricolores

-
Par , France Bleu Périgord

Depuis plusieurs mois, des boîtiers d'éclairage public et des feux tricolores sont dégradés par un ou plusieurs individus à Périgueux, plongeant des quartiers dans le noir. La ville vient de porter plainte

Feu tricolore - illustration
Feu tricolore - illustration © Maxppp - Maxppp

Des feux éteints dans les rues de l’éclairage public qui ne fonctionne plus. Depuis quelques semaines la ville de Périgueux est confrontée à des pannes qui n'ont certainement rien d'accidentel.

Cela concerne toute la ville, de manière aléatoire. Alors pour faire cesser ces actes de malveillance, la ville a porté plainte le 20 juin dernier. Car cela fait des mois que l'histoire se répète. Certains soirs, à la nuit tombée, des individus démontent les boîtiers de régulations des lampadaires avec un tournevis triangulaire adapter. 

Ils les font disjoncter plongeant le quartier dans le noir. Même les feux tricolores cessent alors de fonctionner.

Selon la mairie, les faits se sont produits un peu partout en ville notamment dans le quartier Vésone pendant plusieurs mois. Alors cette fois, l'équipe municipale a décidé de sévir et de porter plainte au commissariat. 

Le quartier Saint Georges a déjà été visé tout comme celui de Vésone donc... ainsi que le boulevard Saumande.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu