Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Périgueux : un an après l'agression au tournevis, une reconstitution rue des Mobiles

-
Par , France Bleu Périgord

Après l'agression au tournevis dans la rue des Mobiles à Périgueux en avril 2018, une reconstitution va avoir lieu ce vendredi. Pour tenter de comprendre comment les deux agresseurs présumés ont pu en arriver à planter un tournevis dans le cou d'un jeune périgourdin de 33 ans

Le lieu de l'agression au tournevis, rue des Mobiles
Le lieu de l'agression au tournevis, rue des Mobiles © Radio France - Benjamin Fontaine

C'était une agression qui avait beaucoup marqué à Périgueux il y a un peu plus d'un an, en avril 2018.

Celle d'un homme de 33 ans habitant de la rue des Mobiles. Ce riverain avait reçu un coup de tournevis dans le cou parce qu'il était descendu demander un peu de calme à des hommes ivres qui faisaient du bruit. Il était resté paralysé. Une reconstitution doit avoir lieu ce vendredi rue des Mobiles pour tenter de comprendre plus précisément ce qu'il s'est passé dans la nuit du 22 au 23 avril 2018  

Car l'enquête devra dire qui a fait quoi comment et dans quel ordre. Ce que l'on sait, c'est que vers 3h40 du matin ce 23 avril un riverain descend dans la rue pour tenter de demander un peu de calme à deux hommes qui l'empêchent de dormir.

Deux hommes complètement ivres qui font beaucoup de bruit en frappant et en retournant les poubelles. Mais arrivé sur la chaussée, une dispute violente éclate. Et l'un des auteurs du tapage nocturne saisit un tournevis et frappe la victime au cou provoquant une très grave blessure puisque aujourd'hui encore le jeune périgourdin reste paralysé.

L'auteur de ce geste est aujourd'hui le principal mis en cause même s'il a expliqué aux enquêteurs avoir simplement voulu se défendre après avoir reçu des coups de poing.

Les deux agresseurs présumés sont aujourd’hui âgés de 27 et 34 ans. Ils sont mis en examen pour violences volontaire ayant entraîné une infirmité permanente et pour l'un d'entre eux pour dissimulation de scène de crime. Car il est soupçonné d'avoir voulu se débarrasser du tournevis en le jetant dans une poubelle.

A l'occasion de cette reconstitution la rue des Mobiles de Coulmiers sera interdite aujourd'hui à tous les véhicules entre la rue Louis Blanc et la rue Chanzy entre 9h et 16h.