Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Périgueux : un homme armé d'une dizaine de couteaux menace d'incendier France 3 Périgords

-
Par , France Bleu Périgord

Un homme a menacé ce lundi matin de mettre le feu aux locaux de France 3 Périgords à Périgueux. Il voulait faire passer un message à la télé. La police a trouvé sur lui une dizaine de couteaux.

L'individu a été interpellé par la police municipale - photo d'illustration
L'individu a été interpellé par la police municipale - photo d'illustration © Maxppp - Maxppp

24000 Périgueux, France

Vers 11h du matin ce lundi, un homme a menacé d'incendier les locaux de France 3  Périgords à Périgueux. L'homme s'est présenté devant le centre de la communication, cours Saint-Georges, où sont installés les locaux de France 3.  Il réclamait de passer à la télévision " pour délivrer un message". L'homme affirmait qu'il avait sur lui une bouteille qui contenait de l'essence. 

Une dizaine de couteaux de toutes dimensions 

La police municipale appelée sur place a en fait découvert que la bouteille ne contenait que de l'eau. L'homme a été immédiatement interpellé. Sur lui les policiers ont découvert une dizaine de couteaux de toutes sortes : poignard, couteau suisse et canifs. L'individu a été placé en garde à vue au commissariat de Périgueux. il s'agit d'un habitant de Périgueux âgé de 49 ans. Il est bien connu des services de police pour des faits de droit commun.

La piste de l'acte d'un déséquilibré

Selon le parquet, il ne s'agit pas là de la tentative d'un attentat terroriste ou d'un geste à connotation religieuse. Les magistrats penchent plutôt vers la thèse de l'acte d'un déséquilibré. Une expertise psychiatrique devrait avoir lieu prochainement.