Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Périgueux : un policier sauve un bébé au milieu des gaz lacrymogènes

lundi 25 janvier 2016 à 19:00 Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Périgord et France Bleu

La semaine dernière, un policier de Périgueux a sauvé un bébé au cours d'une bagarre rue des Mobiles. Le nourrisson était en train de convulser au milieu de gaz lacrymogènes quand le sous-brigadier est intervenu. Le petit enfant est sorti d'affaire mais toujours hospitalisé.

Jean-François sous-brigadier et l'une de de ses collègues
Jean-François sous-brigadier et l'une de de ses collègues © Radio France - Julien Balidas

24000 Périgueux, France

Un policier de Périgueux a sauvé un bébé de deux mois et demi mercredi dernier lors d'une intervention rue des Mobiles. Avec quatre collègues, il est intervenu suite à une bagarre dans un immeuble. En arrivant sur place, les fonctionnaires de police remarquent que l'air saturé par des gaz lacrymogènes est irrespirable. Ils retrouvent d'ailleurs plusieurs bombes lacrymogènes sur le sol.  

Le bébé les yeux révulsés est en pleine convulsion

Les policiers évacuent la victime de la bagarre, un jeune homme découvert au premier étage du bâtiment. Et c'est alors qu'ils repartent qu'ils entendent des cris au dernier étage. Ils pénètrent dans un appartement où une jeune femme en pleine crise de panique tient un bébé dans ses bras. Le nourrisson âgé de deux mois et demi est en train de convulser, les yeux révulsés. L'un des policiers, Jean-François, sous-brigadier, s'empare alors de l'enfant pour le mettre en position de sécurité. Le bébé dans les bras, il descend à toute vitesse les escaliers pour lui permettre de respirer. Les pompiers qui arriveront peu après prendront le relais. Le bébé est immédiatement conduit à l'hôpital de Périgueux.

 Une semaine après, le nourrisson qui est sorti d'affaire est toujours hospitalisé.