Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Périgueux : un quinquagénaire meurt d'un malaise, après un mystérieux coup de folie

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Un homme de 52 ans a brusquement agressé son voisinage vendredi soir, dans le quartier de la gendarmerie à Périgueux. Il s'est finalement écroulé inconscient ; les pompiers l'ont ranimé mais il est décédé plus tard à l'hôpital.

Le Quinquagénaire est décédé à l'hôpital (photo d'illustration)
Le Quinquagénaire est décédé à l'hôpital (photo d'illustration) © Radio France - Manon Derdevet

Périgueux, France

C'est un coup  de folie incompréhensible. Un habitant de la rue Mosaïque à Périgueux, jusque-là inconnu des services de police, est descendu frapper sa voisine du rez-de-chaussée, avant d'enchaîner les agressions contre lui-même et son voisinage, et de s'écrouler : après les coups sur sa voisine, l'homme de 52 ans est remonté chez lui au premier, il a sauté par la fenêtre, puis il est allé se frapper la tête sur le portail d'un jardin, avant de cogner dans une voiture en stationnement. Son voisin, dans le jardin à côté, a tenté en vain de le maîtriser : le quinquagénaire est allé chercher un couteau pour le menacer (il l'a même légèrement blessé à la main). 

Une enquête pour déterminer les causes de la mort

Le quinquagénaire s'est finalement écroulé dans l'entrée de son immeuble, apparemment victime d'un malaise cardiaque. Les pompiers l'ont ranimé avant de l'évacuer vers l'hôpital de Périgueux, mais le pronostic vital était engagé, et il est décédé dans la nuit à l'hôpital. Le procureur a ordonné une enquête pour déterminer les causes de la mort. Les deux voisins agressés ne souffrent que de blessures superficielles : des coups à la tête pour la voisine, deux points de suture pour le voisin jardinier.