Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Périgueux : un trentenaire transpercé au cou par un tournevis, deux hommes interpellés

lundi 23 avril 2018 à 17:54 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord et France Bleu

Un jeune homme a été agressé rue-des-mobiles-de-Coulmiers dans la nuit de dimanche à lundi à Périgueux. Deux hommes ont été interpellés. Ils sont soupçonnés d'être ses agresseurs.

L'agression a eu lieu rue des-Mobiles-de-Coulmiers.
L'agression a eu lieu rue des-Mobiles-de-Coulmiers. © Radio France - Benjamin Fontaine

Une nouvelle agression a eu lieu rue des mobiles-de-Coulmiers à Périgueux. Dans la nuit de dimanche à lundi, un jeune homme de 33 ans a été découvert ensanglanté dans la rue. Il aurait reçu un coup de tournevis dans le cou.

La victime transportée à Bordeaux

D'après les premières informations, la victime aurait été agressé par deux hommes. Ils ont été interpellés ce lundi matin. Ils seraient bien connus des services de police, mais il est pour le moment impossible d'en savoir plus. L’enquête se poursuit. L'homme serait descendu de chez lui pour leur demander de faire moins de bruit. La victime a été découverte dans la rue vers 4h du matin. Quand les pompiers et la police sont arrivés, une amie était à son chevet. Le trentenaire a été transporté à l’hôpital à Bordeaux, car sa blessure est très importante. 

Un climat de plus en plus invivable

Ce type d'agression ce n'est malheureusement pas une première rue des-mobiles. Début janvier, il y a eu un règlement de comptes au pistolet. Au mois d'avril un homme a été interpellé dans la rue avec un marteau. Il venait de s'en prendre à une jeune femme. "C'est de plus en plus invivable" confie un commerçant de la rue. "Entre les agressions, les règlements de compte et les trafics de drogue on n'en peut plus." Ce nouveau fait divers ne va pas redorer la réputation de cette rue qui relie le quartier de la gare au centre ville.