Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Périple meurtrier de Noël 2016 : "Que justice soit faite pour nos grands-parents !"

vendredi 21 décembre 2018 à 2:03 Par Florence Beaudet, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Les petits-enfants des trois retraités drômois sauvagement poignardés il y a deux ans organisent des hommages à Chabeuil et Montvendre. Ils demandent que le meurtrier soit jugé et condamné pour ce qu'il a fait.

Les petits-enfants des époux Philibert sont à l'origine de l'hommage de ce samedi
Les petits-enfants des époux Philibert sont à l'origine de l'hommage de ce samedi © Radio France - Florence Beaudet

Montvendre, France

Un hommage "simple" comme l'étaient Marie-Thérèse et Bernard Philibert. C'est le souhait de leurs huit petits-enfants. Ils organisent un lâcher de lanternes, "petites lumières qui s'envoleront près d'eux dans le ciel", ce samedi à 18h au stade de Montvendre. 460 personnes ont réservé leur lanterne. Les petits-enfants de Paulette Guyon ont suivi. Eux organisent un lâcher de ballons pour leur grand-mère le même jour à 14h depuis le stade de Chabeuil.

Cela fera deux ans à Noël. Dans la nuit du 25 au 26 décembre 2016, Paulette Guyon était tuée dans sa maison de Chabeuil et le couple Philibert à son domicile de Montvendre au cours du périple meurtrier d'un jeune homme de l'Oise Fissenou Sacko qui a tué également une quatrième personne à Orange dans le Vaucluse. 

La troisième expertise psychiatrique permettra-t-elle un procès ?

Deux ans. Et les familles des victimes ne savent toujours pas si le meurtrier pourra être jugé un jour. Deux expertises psychiatriques ont conclu à son irresponsabilité pénale. Exceptionnellement, une troisième expertise a été obtenue en mai dernier. Ses conclusions seront rendues en janvier. 

Pour nous, c'est très violent - Samantha, petite-fille des Philibert

Les petits-enfants du couple Philibert s'inquiètent : "Comment est-ce possible qu'il ne soit peut-être jamais jugé ?" s'interroge Dimitri, 22 ans. "Moi, si je buvais un verre de trop, je serais poursuivi. C'est inadmissible et très injuste". "C'est une personne qui prenait de la drogue et qui dit elle-même que cette prise de drogue influait sur son comportement. Comment une personne qui en a conscience peut être totalement irresponsable de ses actes. Pour nous c'est très violent," complète sa cousine Samantha.

Malgré l'horreur de ce que les familles ont traversé, il n'y a pas eu d'accompagnement psychologique. Ceux qui en ont eu besoin ont consulté à titre personnel. "C'est difficile à gérer, nos grands-parents étaient nos piliers" disent les petits-enfants Philibert. Agés de 13 à 28 ans, ils se disent tous très en colère.