Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

"Permis de sauver" : l'application qui mobilise des secouristes arrive en Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

L'application "Permis de sauver" arrive en Dordogne. Elle permet de mobiliser rapidement tout citoyen secouriste situé à proximité d'une situation d'urgence, en attendant l'arrivée des pompiers. Elle existe déjà dans une quinzaine de départements et compte 60.000 utilisateurs en France.

L'application "Permis de sauver" arrive en Dordogne.
L'application "Permis de sauver" arrive en Dordogne. © Radio France - Simon Soubieux

Dordogne, France

Déjà présente dans une quinzaine de départements en France et comptant plus de 60 000 utilisateurs, l'application "Permis de sauver" a été lancée ce vendredi en Dordogne, en partenariat avec le SDIS 24. L'application permet de mobiliser des secouristes bénévoles situés à proximité d'une situation urgente, afin d'effectuer les premiers gestes de secourisme avant l'arrivée des pompiers. 

"Dans le cas d'un arrêt cardiaque, chaque minute sans geste de secours fait perdre 10 % de chance de survie à la victime." Medhi, le cofondateur de Permis de sauver 

Lorsque les pompiers de  Dordogne sont appelés, ils lanceront désormais une alerte via l'application. Si un secouriste est présent dans les environs, il se rendra sur place en attendant leur arrivée. 

Les pompiers lanceront désormais une alerte sur l'application avant d'intervenir.  - Radio France
Les pompiers lanceront désormais une alerte sur l'application avant d'intervenir. © Radio France - Simon Soubieux

Un laps de temps d'une importance capitale : "Les pompiers font au plus vite pour se rendre sur place. Mais malheureusement, dans le cadre d'un arrêt cardiaque, chaque minute sans prise en charge fait perdre à la victime 10 % de chance de survie." Dans notre département, le temps d'intervention est en moyenne de 17 minutes.

"Si nous avions été au courant qu'une personne avait besoin d'aide, nous aurions pu lui sauver la vie..." Ganème, le confondateur de Permis de sauver 

L'idée de cette application est venue aux deux fondateurs il y a quatre ans. En 2015, Medhi et Ganème, deux sapeurs-pompiers lyonnais sortent d'un restaurant, quand ils croisent leurs collègues en intervention : "Ils nous apprennent qu'une jeune fille est décédée d'un étouffement, alors que nous étions à 20 mètres d'elle... Si nous avions été mis au courant, nous aurions pu agir et lui sauver la vie...

"Permis de sauver" est disponible gratuitement sur IOS et Android. L'inscription ne vous engage pas à intervenir en cas d'alerte lancée par les pompiers. Fournir un diplôme pour s'inscrire comme secouriste. 

Choix de la station

France Bleu