Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Excédé par la saleté et l'insécurité, un commerçant perpignanais bloque l'avenue de la gare

Par

Le gérant d'une brasserie a bloqué ce mercredi pendant trois quarts d'heure le haut de l'avenue du Général de Gaulle à Perpignan avec son véhicule pour dénoncer la saleté et l'insécurité du quartier. Un constat partagé par plusieurs commerçants du quartier. La mairie promet des annonces bientôt.

Les commerçants du quartier de la gare historique dénonce la saleté et l'insécurité de ce qui devrait être une vitrine pour les touristes Les commerçants du quartier de la gare historique dénonce la saleté et l'insécurité de ce qui devrait être une vitrine pour les touristes
Les commerçants du quartier de la gare historique dénonce la saleté et l'insécurité de ce qui devrait être une vitrine pour les touristes © Maxppp - Michel Clementz

Un SUV qui bloque le haut de l'avenue de la gare (avenue du Général de Gaulle) pendant trois quarts d'heure, c'était ce mercredi matin à Perpignan : un commerçant, excédé par les problèmes de sécurité et de saleté, a volontairement mis son véhicule en travers de la rue, empêchant l'accès au parvis de la gare. Son geste a provoqué un gros bouchon sur l'avenue, obligeant la police à mettre en place une déviation.

Publicité
Logo France Bleu

Par ce geste, il voulait interpeller la mairie sur les soucis récurrents qu'il rencontre dans le quartier et qui nuisent, selon lui, à son commerce. Il voulait aussi que les services de nettoyage interviennent immédiatement pour nettoyer les dégâts causés pendant la nuit par les SDF et marginaux, nombreux dans le quartier. 

"Comme tous les matins, l'avenue est sale, et les agents n'ont pas voulu nettoyer", déplore Thierry Guisset, qui tient la brasserie juste en face de la gare historique. "À force, il y en a marre ! J'ai bloqué pour qu'ils viennent nettoyer. Il y avait de la viande, des masques, des emballages, des bouteilles... Ce sont les SDF qui se mettent là, la nuit, tout le long. Parce que le soir, quand on s'en va, les employés passent un coup de balai c'est propre." 

"Et le matin quand on arrive, la première des choses à faire, c'est de nettoyer pendant une demi-heure ou trois quarts d'heure." - Thierry Guisset, patron de la brasserie de la Gare

Un constat que partagent d'autres commerçants du haut de l'avenue : "Si on ne fait pas attention, c'est la même chose toute la journée : saleté, saleté, saleté", raconte ce serveur d'un restaurant. "J'ai mis une barrière sur les marches devant, pour que les SDF ne viennent pas s'allonger là et importuner les clients."

Des passages plus réguliers, et bientôt des annonces de la mairie

"Ils ne sont pas spécialement méchants, témoigne un autre restaurateur, mais ça traîne, ça dégrade... Tous les commerces d'une grande artère de la ville se meurent. Ce n'est pas logique ! C'est la conséquence du délaissement de la mairie de ce côté de la gare". 

"Côté gare TGV, c'est fait une ou deux fois par jour, abonde Thierry Guisset_. Ici, jamais, alors que c'est l'endroit où les touristes arrivent. Ils voient la 'propreté' de la ville."_

Face au désordre causé par le geste de ce commerçant, la mairie a dépêché sur place dans l'heure le maire-adjoint en charge du quartier ouest : "Dans un premier temps, nous nous sommes engagés à ce qu'il y ait des tournées plus régulières, annonce Xavier Baudry. Je suis en contact quotidiennement avec les commerçants, je reçois également les habitants. Nous rencontrons sur le secteur de gros soucis, nous prenons la mesure des choses, et nous ferons des propositions très prochainement pour y remédier."

Malgré la gêne à la circulation causée par son véhicule, et l'arrivée de la fourrière, Thierry Guisset ne devrait pas recevoir d'amende.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu