Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Perpignan: pas de bus dans le Bas-Vernet, les usagers sont dégoûtés

lundi 23 février 2015 à 19:04 Par Marion Paquet, France Bleu Roussillon

Depuis une nouveau caillassage de bus la semaine dernière dans le Bas-Vernet à Perpignan, la CTPM a décidé de plus desservir les arrêts du quartiers et Clodion. Les usagers se sentent injustement punis, une fois de plus.

Perpignan: pas de bus dans le Bas-Vernet, les usagers sont dégoûtés
Perpignan: pas de bus dans le Bas-Vernet, les usagers sont dégoûtés

Les habitants du bas-vernet, à Perpignan, sont privés de bus depuis vendredi soir. La CTPM ne dessert plus le quartier depuis de nouveaux caillassages la semaine dernière qui ont visé des contrôleurs.

Les usagers doivent marcher jusqu'à l'arrêt Basserre ou Pompiers pour emprunter la ligne 8 . Ce n'est pas la première fois que cela arrive. Ils se sentent injustement punis. Une fois de plus. Certains ont fait l'école buissonière à défaut d'avoir un bus pour les emmener en ville pour prendre le bus scolaire. D'autres ne peuvent plus aller au sport. "c'est embêtant pour les personnes âgées qui ont du mal à marcher" , même si des habitants admettent que "à la place des chauffeurs de bus, ils feraient pareil".

Bus Bas Vernet / Microtrot pour

Les conducteurs ont décidé de ne plus se rendre dans le quartier, tant qu'ils ne pourraient pas y travailler en toute sécurité. Tous ne sont pas aussi compréhensibles. "C'est inadmissible, je paie 150 euros pour toute année!" , s'énerve une usager. Un jeune homme dit que parfois "des chauffeurs ne s'arrêtent pas aux arrêts et même que, ce sont les contrôleurs qui ont insultés des petits. Des petits qui ne se laissent pas faire". "Alors ils parlent mal au conducteur, ils les insultent, mais ça ne se fait pas!" complète une autre usager: "le chauffeur il fait son travail, il a rien fait!"

Bus/ Microtrot contre chauffeur

**

Tant que les jeunes, qui auraient caillassés les bus la semaine dernière, n'ont pas été identifiés, la ligne 8 de la ctpm est déviée jusqu'à nouvelle ordre. Elle va directement de l'arrêt Basserre à Pompiers.