Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Perpignan : une collégienne mise en examen pour violences sur sa prof

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Roussillon

La jeune fille qui a agressé son enseignante jeudi au collège Saint-Exupéry de Perpignan a été mise en examen pour violences sur une personne chargée d'une mission de service public.

Collège Saint-Exupery de Perpignan
Collège Saint-Exupery de Perpignan © Maxppp

La jeune fille de 13 ans qui a agressé son enseignante de français au Collège Saint-Exupéry de Perpignan jeudi a été présentée au procureur de la République ce samedi, puis mise en examen pour violences sur une personne chargée d'une mission de service public.

Jeudi, cette jeune fille,  scolarisée en 4ème SEGPA, une classe spécialisée, a donné une gifle, puis un coup poing à son enseignante. Elle ne nie pas les faits mais affirme avoir été frappée elle aussi, et que c'est l'enseignante qui a commencé. Celle-ci l'aurait insulté.

La jeune fille affirme avoir reçu au moins 3 gifles, elle a un certificat médical attestant qu'elle a le tympan perforé. L'enseignante reconnait une "gifle réflexe". Les différents témoignages des élèves parlent aussi d'une bagarre au sol, de tirage de cheveux.

Elles ont porté plainte mutuellement l'une contre l'autre.

Agression Collège Suites - Son

Agression Collège Suites - PIF

Agression Collège Suites - PAF

Le procureur de la République avait également demandé une mesure d'éloignement, avec un placement en foyer dans un autre département. Finalement l'adolescente a pu passer le week-end chez sa mère. Mais une procédure d'assistance éducative a été décidée par le juge pour enfant, on saura ce lundi si elle est placée dans une famille d'accueil avec droit de visite parental, ou si elle reste chez sa mère.

Par ailleur, l'adolescente est convoquée le 6 novembre en conseil de discipline pour savoir si son expulsion du collège est définitive.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess