Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Effondrement d'une barrière au stade de la Licorne : perquisitions à la mairie d'Amiens et en préfecture

mardi 28 novembre 2017 à 12:32 Par Vanessa Lamarre, France Bleu Picardie et France Bleu

Une dizaine de policiers a perquisitionné ce mardi matin le bureau du président d'Amiens Métropole Alain Gest pour récupérer des documents liés à l'entretien de la barrière du stade de la Licorne, qui s'est effondrée le 30 Septembre pendant le match Amiens-Lille.

Maire d'Amiens
Maire d'Amiens © Radio France - Charles De Quillac

Amiens, France

Vers 9h30 ce mardi, des policiers et un juge d'instruction ont débarqué a la mairie d'Amiens pour perquisitionner le bureau du président d'Amiens Métropole Alain Gest. "Ils cherchent à savoir si on a caché des trucs", a répondu Alain Gest à l'un des reporters de France Bleu Picardie. Le procureur de la République d'Amiens nous a confirmé que les enquêteurs sont venus chercher des documents de procédure liés à l'entretien des gardes-corps du stade de la Licorne.

Le 30 septembre dernier pendant le match Amiens-Lille, la barrière du Kop des supporter lillois s'est effondrée entraînant la chute de dizaine de personnes et faisant 29 blessés. Une information judiciaire contre X a été ouverte par la justice, plusieurs plaintes ont été déposées. Il s'agit de la suite logique de ces procédures selon le procureur de la République d'Amiens et Alain Gest président d'Amiens Métropole qui confirme ces propos ce mardi midi dans un communiqué : "Dans le cadre de l’instruction de l’enquête concernant l’accident survenu au stade de la Licorne le 30 septembre dernier, une perquisition s’est déroulée dans mon bureau et dans les services d’Amiens Métropole. Cette opération s’inscrit logiquement dans la procédure faisant suite aux plaintes déposées par différents organismes ou personnes privées."