Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Perquisitions houleuses chez La France Insoumise : Jean-Luc Mélenchon sera jugé en correctionnelle

-
Par , France Bleu

Jean-Luc Mélenchon sera jugé en correctionnelle dans l'affaire des perquisitions houleuses chez La France insoumise, selon franceinfo ce jeudi. Des accrochages avec les policiers avaient émaillé les perquisitions visant son domicile et le siège du mouvement en octobre.

Jean-Luc Mélenchon en octobre 2018.
Jean-Luc Mélenchon en octobre 2018. © Maxppp -

Le chef de file de La France Insoumise Jean-Luc Mélenchon et d'autres responsables seront jugés en correctionnelle, selon franceinfo ce jeudi. 

En octobre, des perquisitions visant le domicile de Jean-Luc Mélenchon et le siège de la France insoumise avaient dégénéré. Sous les objectifs de nombreuses caméras de télévision, le leader de La France insoumise avait appelé ses proches à "enfoncer la porte" pour entrer dans les locaux où la perquisition était en cours. On le voyait également bousculer un représentant du parquet ainsi qu'un policier qui tentait de s'interposer.

Une enquête a été ouverte pour "violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique". Le parquet de Paris s'était saisi, mais l'affaire a été dépaysée au parquet de Bobigny "dans un souci d'impartialité".

D'autres personnalités convoquées

L'ancien candidat à la présidentielle et les députés Alexis Corbière et Bastian Lachaud font partie des personnalités convoquées en citation directe par le parquet de Bobigny, pour actes d'intimidation contre l'autorité judiciaire, rébellion et provocation, a ajouté l'AFP.

Sur Twitter, Jean-Luc Mélenchon affirme ne pas être au courant de cette convocation devant la justice.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess