Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pessac : en garde à vue, l'adolescent reconnaît avoir poignardé son frère et sa sœur

vendredi 4 janvier 2019 à 17:52 Par Camille Huppenoire, France Bleu Gironde et France Bleu

Interpellé ce jeudi en milieu d'après-midi, l'auteur présumé des coups de couteau sur deux enfants à Pessac a reconnu les faits, a indiqué le Parquet de Bordeaux ce vendredi. La garde à vue de l'adolescent de 15 ans est prolongée.

C'est dans le quartier de l'Alouette qu'un adolescent a porté plusieurs coups de couteau à son frère et à sa soeur.
C'est dans le quartier de l'Alouette qu'un adolescent a porté plusieurs coups de couteau à son frère et à sa soeur. © Radio France - Laurine Benjebria

Bordeaux, France

Placé en garde à vue depuis son interpellation près d'un arrêt de tram ce jeudi, peu après 15h, et soupçonné d'avoir porté plusieurs coups de couteau à son frère et à sa sœur à Pessac, l'adolescent de 15 ans a reconnu les faits en garde à vue, a indiqué le Parquet de Bordeaux ce vendredi.  Sa garde à vue a été prolongée. L'ouverture d'une information judiciaire est envisagée ce samedi "dans la journée" a précisé le Parquet. 

Aucune précision n'a été apportée concernant le geste de l'adolescent. Pour "préserver la sérénité de l'enquête", le Parquet déclare ne pas vouloir communiquer sur l'état de santé des victimes ou les motivations du mis en cause, tous étant mineurs. Les deux victimes sont un garçon de 11 ans et une fillette de 8 ans. Le dossier est confié au Parquet des mineurs de Bordeaux. L'enquête pour tentative de meurtre aggravé est menée par la brigade départementale de protection des familles.