Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Pesticides dans les vignes : un nouveau procès ce lundi à Bordeaux

lundi 28 janvier 2019 à 4:04 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde et France Bleu

Une salariée viticole de Listrac, atteinte de la maladie de Parkinson, se présente devant la justice ce lundi matin à Bordeaux. Sylvie Berger attaque son employeur pour faute inexcusable devant le tribunal des affaires de la sécurité sociale.

Manifestation contre les pesticides dans les vignes
Manifestation contre les pesticides dans les vignes © Maxppp - maxppp

Bordeaux, France

Exposée aux pesticides, Sylvie Berger a été diagnostiquée Parkinson en 2016. Sa maladie a déjà été reconnue comme maladie professionnelle mais elle veut maintenant faire reconnaître la responsabilité de son employeur devant la justice.

Le 8 juin 2012, elle part travailler sur une parcelle pour relever et attacher la vigne. La veille, à cet endroit, deux puissants herbicides ont été épandus. En manipulant la végétation Sylvie Berger reçoit des éclaboussures au visage. Un peu plus tard dans la matinée elle commence à ressentir des brûlures. Elle a les yeux qui pleurent, des nausées et des aphtes plein la bouche. A la pause de midi elle prévient son chef. Celui-ci lui conseille de changer de parcelle pour l'après-midi. 

Dans les mois qui suivent arrivent alors les problèmes de santé : d'abord une grande fatigue, l'impression de ne plus avoir de force et puis des pertes d'orientation. Elle ne peut même plus faire ses courses toute seule. 

En 2016 la maladie est diagnostiquée : dénervation dopaminergique, en clair, Parkinson. Toujours salariée de son exploitation agricole Sylvie Berger n'a pas pu reprendre son travail. Aujourd'hui elle sera à la barre du tribunal pour témoigner et tenter d'obtenir réparation pour faute inexcusable.

Un rassemblement de soutien à Sylvie Berger est prévu devant les marches du tribunal de Bordeaux ce lundi matin à partir de 9h à l'initiative du Collectif Info Médoc Pesticides, Alerte Aux Toxiques et Alerte Pesticides Haute Gironde.