Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Petite délinquance : Cheix-en-Retz veut instaurer un couvre feu après minuit pour les jeunes

mardi 29 mai 2018 à 17:45 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan

Le maire de Cheix-en-Retz veut instaurer un couvre-feu. Aucun jeune dehors passé minuit dans cette petite commune de 1000 habitants proche de Nantes. Luc Normand en a informé son conseil municipal la semaine dernière. Ses 13 conseillers municipaux se sont tous prononcés en faveur du couvre-feu.

Cheix-en-Retz est une petite commune de 1000 habitants située à 20 km de Nantes.
Cheix-en-Retz est une petite commune de 1000 habitants située à 20 km de Nantes. © Radio France - Pascale Boucherie

Cheix-en-Retz, France

Tout est calme à Cheix-en-Retz. L'aire de loisirs est propre. La structure goudronnée appelée City Park composée de deux paniers de basket et d'une petite barrière métallique est flambant neuve et dans les allées de la zone pavillonnaire voisine un employé municipal arrache les mauvaises herbes dans les fossés. Bref Cheix-en-Retz, c'est la petite cité tranquille par excellence. 

Marre de la la petite délinquance

Alors comment cette commune de 1000 habitants située à 20 km de Nantes en est arrivé à cet extrême ? Instaurer un couvre-feu pour ses jeunes, aucun mineur dehors passé minuit ? Il faut pousser le bureau du maire pour avoir une réponse aussi claire que déconcertante : l'élu en a marre de la petite délinquance : les armoires électriques forcées pour garder les lampadaires allumés toute la nuit, les traces de dérapage sur le City Park pas encore inauguré ou les petites cages de foot de l'école dérobées.

Le maire de Cheix-en-Retz Luc Normand. - Radio France
Le maire de Cheix-en-Retz Luc Normand. © Radio France - Pascale Boucherie

Qui vole un oeuf vole un boeuf ? C'est exactement ça dit le maire. Luc Normand entend crier avant d'avoir mal. Il dit être soutenu par les habitants du bourg un peu moins par les nouveaux arrivants installés dans les lotissements. Le couvre-feu si il est accepté par la préfecture, pourrait être instauré dès le début des vacances scolaires.