Faits divers – Justice

Peut-être un rebondissement dans l'affaire Benitez

Par Anne-Natacha Bouillon, France Bleu Roussillon et France Bleu vendredi 23 septembre 2016 à 22:14

Fouilles près de l'étang du Barcarès
Fouilles près de l'étang du Barcarès © Maxppp -

Des ossements ont été découverts vers l'étang du Barcarès (Pyrénées-Orientales) et pourraient relancer l'affaire des disparues de Perpignan : Alison et sa mère Marie-Josée n'ont plus donné signe de vie depuis juillet 2013. La police a repris ses recherches ce vendredi.

Des morceaux d'os ont été retrouvés ce vendredi au Barcarès. Rebondissement ou énième fausse alerte dans l'affaire Bénitez ?

Alison Bénitez et sa mère Marie-Josée n'ont plus donné signe de vie depuis le 14 juillet 2013. Francisco Bénitez, le père, est soupçonné de les avoir assassinées, mais il s'est suicidé quelques semaines plus tard sur son lieu de travail. Il était légionnaire à Perpignan.

Cet été, Eric Barbé, le frère de Marie-José Benitez, a reçu des informations via les réseaux sociaux : des ossements auraient été découverts au Barcarès.

Il s'est rendu sur place vendredi après midi et effectivement, des os sont sortis du sable. Alertés, les enquêteurs ont finalement récupéré trois petits ossements. On ignore pour l'instant s'ils sont humains ou d'origine animale.

Trois ans d'enquête

La PJ de Perpignan a suspendu les recherches ce vendredi soir. Elles reprendront lundi. Il va falloir examiner minutieusement ces restes. Mais ils pourraient ne définir aucun profil génétique.

Les policiers ont aussi commencé de nouveaux interrogatoires. Depuis trois ans, ils n'ont pas cessé les investigations, ni les fouilles.

En juillet dernier, les enquêteurs avaient soulevé des trappes dans l'appartement des Benitez au Bas-Vernet à Perpignan, sans succès. Des traces de sang avaient été repérées dans le congélateur de la famille.

En juillet 2014, un an après le drame, les abords de la station d'épuration du Barcarès avaient été fouillés. Là aussi sans résultat.

Avec cette nouvelle découverte, l'affaire Bénitez est peut-être relancée.

  - Aucun(e)
-