Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Philippe Gueydon (King Jouet) souhaite "un peu plus de souplesse" dans l'ouverture des magasins le dimanche

vendredi 8 décembre 2017 à 8:48 Par Léo Corcos, France Bleu Isère

Invité de France Bleu Isère ce matin, le directeur général de King Jouet s'est insurgé contre ce que les maires font parfois de leur mainmise sur l'ouverture des magasins le dimanche.

Philippe Gueydon, directeur général de King Jouet, souhaite que les commerçants soient entendus sur la question du travail le dimanche
Philippe Gueydon, directeur général de King Jouet, souhaite que les commerçants soient entendus sur la question du travail le dimanche © Radio France -

C'est "dommage" voire "scandaleux ». C’est ainsi que Philippe Gueydon qualifie les choix de certains maires qui ont le pouvoir de décider quels magasins ouvrent quels dimanches. Il appelle les édiles à la concertation avec les commerçants. 

D’une région à l’autre, d’une ville à l’autre, on n’a pas forcément la possibilité d’ouvrir nos magasins King Jouet alors que c’est là qu’on réalise quasiment 50% de notre activité annuelle

Pour «Un peu plus de souplesse dans la mise en œuvre »

Le directeur général du groupe voironnais souhaiterait plus de flexibilité de la part des maires quant à l’ouverture des magasins le dimanche. Il rappelle que « les secteurs d’activité ne sont pas toujours homogènes en termes de cycles », sous-entendant que tous les magasins n’ont pas besoin d’ouvrir aux mêmes moments. Il regrette d’autant plus ce pouvoir des élus que cela peut avoir une influence sur le chiffre d’affaires. Ainsi, pour King Jouet, « décembre est la forte saison » alors que pendant la période des soldes, « les ventes sont très faibles ». 

Il nous reste, grosso modo, environ 40% de notre chiffre d'affaires annuel à réaliser

« Rien contre Internet »

L’ancien président du MEDEF Isère il s'agit de pouvoir tenir face à la concurrence d'internet. Il ne critique pas un mode de commerce qui pour King Jouet, représente « 20% du chiffre d’affaires ». Mais pour Philippe Gueydon, ces 20% d’activité annuelle ne doivent pas masquer les 80% des ventes « en magasin », regrettant par la même occasion que certains magasins King Jouet, « en Bretagne ou en Alsace » notamment, ferment encore ce dimanche.

Les maires nous aideraient s'ils autorisaient à ouvrir l'ensemble des magasins le dimanche

Des « tendances fortes » pour Noël

Philippe Gueydon a aussi évoqué lors de ce passage sur France Bleu Isère les différentes tendances pour Noël chez King Jouet. Se dégagent donc l’électronique (la toupie Beyblade), les jouets « qui ont déjà fait un succès l’année dernière » (comme les Hatchimal), et les produits dérivés de licences (par exemple Star Wars). Ce qui n’empêche pas la persistance des « jeux traditionnels » (Scrabble, Monopoly…), mais qui sont plutôt « des cadeaux des parents aux enfants que des demandes des enfants ». 

Il confesse, enfin, que King Jouet « peut mieux faire » sur la sexualisation des jouets (après notamment des remarques de consommateurs encore sur son catalogue ) mais affirme que « les choses ont évolué dans le bon sens ».

Philippe Gueydon, directeur général de King Jouet