Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Agression d'un photographe à Reims : un premier suspect interpellé grâce aux caméras selon Darmanin

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Au lendemain de l'interpellation d'un homme, suspecté d'être impliqué dans l'agression de Christian Lantenois à Reims, le ministre de l'Intérieur a apporté des précisions sur les circonstances du drame. Avant sa prise de parole, les députés ont exprimé leur soutien à la victime

Gérald Darmanin et Arnaud Robinet devant la mairie de Reims, septembre 2020.
Gérald Darmanin et Arnaud Robinet devant la mairie de Reims, septembre 2020. © Radio France - Stéphane Maggiolini

Trois jours après la violente agression de Christian Lantenois, photo-journaliste à L'Union, quartier Croix-Rouge à Reims, le ministre de l'Intérieur a fait le point sur l'interpellation d'un suspect lundi soir. Un homme, majeur, placé en garde à vue pour "tentative de meurtre aggravé". Le procureur de la République de Reims annonce ce mardi soir la prolongation de la garde à vue.

"Le potentiel auteur de cet acte ignoble"

Lors de la séance des questions au gouvernement, Gérald Darmanin a salué, ce mardi, le rôle joué par les caméras de la ville de Reims, "qui nous ont permis de comprendre ce qu'il s'est passé. La police a pu interpeller celui qui est considéré, je mets des guillemets, comme le potentiel auteur de cet acte ignoble", a précisé le ministre de l'Intérieur après avoir rappelé le contexte autour de l'agression de Christian Lantenois, dont le pronostic vital est toujours engagé

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le photo-journaliste de 65 ans a été agressé samedi dernier, alors qu'il se rendait avec une collègue dans le quartier Croix-Rouge après des signalements d'incidents. "La police nationale est intervenue rapidement puisqu'elle-même procédait à la sécurisation du quartier devant une trentaine d'individus qui s'en prenaient aux biens publics et manifestement à ce journaliste", a rappelé Gérald Darmanin avant d'assurer que les services de police sont pleinement mobilisés pour retrouver d’éventuels complices et/ou agresseurs. 

L'Assemblée Nationale exprime sa "solidarité totale"

Avant la prise de parole du ministre de l'Intérieur, le président de l'Assemblée, Richard Ferrand a exprimé la solidarité totale des députés à l'égard du journaliste agressé, de sa famille et de la rédaction de l'Union. 

L'Assemblée Nationale ne peut accepter que ne soit pris à partie, un journaliste qui incarne la liberté de la presse. - Richard Ferrand, président de l'Assemblée Nationale.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess