Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

PHOTOS - 20 kilomètres carrés de terrain quadrillés autour de La Calmette pour retrouver le policier disparu

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Quatre jours de recherches, une centaine de personnes mobilisées et toujours aucune trace du policier d'Alès, disparu depuis lundi de La Calmette (Gard) où il réside. Les gendarmes qui supervisent les opérations sur le terrain ne veulent négliger aucune piste.

Le lieutenant-colonel Sébastien Baudoux (à droite sur la photo) supervise les recherches ce jeudi
Le lieutenant-colonel Sébastien Baudoux (à droite sur la photo) supervise les recherches ce jeudi © Radio France - Sylvie Duchesne

La Calmette, France

Ce jeudi matin encore, près d'une centaine d'hommes restaient mobilisés pour tenter de retrouver le policier disparu depuis lundi de La Calmette où il réside. C'est dans la mairie de cette commune située entre Nîmes et Alès que les gendarmes ont établi leur QG et dirigent les opérations de recherches. Il faut en effet explorer tous les endroits où le fonctionnaire aurait pu se rendre, y compris dans les endroits les plus inaccessibles. Depuis lundi, déjà 20 kilomètres carrés ont été parcourus, à pied et dans les airs, les gendarmes ayant recours à un hélicoptère et à des drones. 

"On a à l'ouest la Nationale 106, au sud le camp des garrigues, au nord le Gardon et on va jusqu'au pont Saint-Nicolas. On a des gouffres, des cavités, des grottes et des zones boisées très difficiles d'accès."

Une centaine de personnes toujours mobilisées ce jeudi

Un adepte du survivalisme

Ce jeudi, les recherches ont été étendues autour du château de Portes, au pied des Hautes Cévennes où le policier avait l'habitude de se rendre. Il y faisait régulièrement des séjours dans une cabane. L'homme est en effet un habitué des sorties nature. Il est adepte du survivalisme. _"Il peut se débrouiller seul pendant plusieurs jours"_confie le lientenant-colonel Sébastien Baudoux, qui supervise les opérations sur le terrain. 

L' enquête judiciaire se poursuit

Parallèlement à ces recherches, l'enquête menée par les gendarmes d'Alès se poursuit avec l'audition des proches du policier. "C'est en fonction des témoignages qu'on va poursuivre les recherches. Peut-être que demain, on n'aura pas de piste et on lèvera les recherches, et que dimanche ou lundi, on aura une nouvelle piste et on ira vérifier et on mettra les moyens en conséquence du terrain qu'on a à parcourir." 

Le lieutenant-colonel Sébastien Baudoux, numéro 2 des gendarmes du Gard

Selon les témoignages recueillis justement, il n'aurait toujours pas digéré la séparation d'avec sa femme, il y a plus de 10 ans. C'était un 1er avril. Et c'est un 1er avril aussi qu'il a disparu. 

Les gendarmes ont installé leur QG à la mairie de la Calmette - Radio France
Les gendarmes ont installé leur QG à la mairie de la Calmette © Radio France - Sylvie Duchesne
L'hélicoptère des gendarmes encore mobilisé ce jeudi - Aucun(e)
L'hélicoptère des gendarmes encore mobilisé ce jeudi - Gendarmerie du Gard
La zone à explorer est difficile d'accès - Aucun(e)
La zone à explorer est difficile d'accès - Gendarmerie du Gard
Toutes les cavités sont explorées  - Aucun(e)
Toutes les cavités sont explorées - Gendarmerie du Gard
Choix de la station

France Bleu