Faits divers – Justice

PHOTOS | Alain Robert, le "Spiderman" français, escalade la Tour Montparnasse en hommage aux victimes du Népal

France Bleu Paris mardi 28 avril 2015 à 15:58

Alain Robert, en 2014 pendant son ascension de la tour Total à la Défense
Alain Robert, en 2014 pendant son ascension de la tour Total à la Défense © MaxPPP

Le grimpeur Alain Robert, surnommé "homme-araignée", a décidé de rendre hommage aux victimes du séisme au Népal, en s'adonnant à sa discipline de prédilection : escalader un immeuble à mains nues. Ce mardi après-midi il s'est attaqué à la Tour Montparnasse, à Paris, drapeau du Népal en poche.

C'est sa grande spécialité : escalader les plus hauts immeubles du monde, à mains nues. En caleçon et t-shirt, le Français s'est attaqué ce mardi après-midi à célèbre Tour Montparnasse, à Paris, pour la troisième fois de sa carrière (après 1995 et 2004). 

Mais cette fois-ci, "l'homme-arraignée" s'est lancé à l'assaut des 210 mètres de la Tour Montparnasse pour la bonne cause : un drapeau du Népal en poche, il escalade le monument "pour apporter un peu de soutien aux victimes du tremblement de terre ", et en particulier "les confrères bloqués au camp de base de l'Everest ". 

45 minutes d'ascension

"Il n'y a pas grand chose qui peut m'arrêter de grimper ", a déclaré le grimpeur de 53 ans, avant de démarrer son ascension, prévue pour durer 45 minutes. Son record établi est l'ascension du la tour Burj Khalifa, à Dubaï en 2011, qui s'élève à 828 mètres.

Le séisme au Népal, survenu samedi, a tué plus de 4.000 personnes et fait quelque 8.000 blessés selon un bilan provisoire. Pour l'heure, quelque 560 Français sont encore portés disparus.