Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - "Ces trois victimes, on ne sait pas si elles retrouveront l'usage de leurs jambes"

Le procureur de la République de Nîmes, Eric Maurel, est très inquiet pour les trois victimes d'un accident à Fourques : deux gendarmes et un chauffeur de poids-lourd. L'homme à l'origine de l'accident est mis en examen.

Une moto de gendarme sous les roues d'un camion après un accident à Fourques (Gard). Le chauffard à l'origine de l'accident avait pris la fuite
Une moto de gendarme sous les roues d'un camion après un accident à Fourques (Gard). Le chauffard à l'origine de l'accident avait pris la fuite - Gendarmerie du Gard

Il n'avait jamais passé le permis !  Et c'est donc pour échapper à une sanction que ce jeune de 24 ans, habitant Tarascon (Bouches-du-Rhône), a forcé un barrage mercredi dernier, puis provoqué un accident sur le pont du Petit Rhône à Fourques (Gard) entraînant des blessures, que l'on peut craindre irréversibles, sur un chauffeur de camion et deux motards de la gendarmerie. "Je pense aux épouses et aux enfants de ces gendarmes et de ce camionneur", insiste sur France Bleu Gard Lozère Eric Maurel, le procureur de la République de Nîmes.

L'homme est mis en examen notamment pour tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique. Il est placé en détention.

Les deux motocyclistes de la gendarmerie du Gard ont été très grièvement blessés suite à cet accident provoqué par le délit de fuite du jeune homme. Tout cela parce qu'il n'avait pas le permis. "Il faut être allé sur les lieux pour comprendre le caractère apocalyptique de cet accident.

Ces trois victimes, on ne sait pas si elles retrouveront l'usage de leurs jambe, déclare Eric Maurel. Et donc bien entendu si elles pourront reprendre leur vie professionnelle. C'est à la fois sur le plan corporel, sur le plan psychologique, mais aussi tout simplement sur le plan professionnel, c'est absolument épouvantable en terme de conséquences".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess