Faits divers – Justice

PHOTOS Crues en Gironde : les habitants de Cubzac-les-Ponts "inquiets mais pas alarmistes"

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde samedi 1 février 2014 à 6:00

La Préfecture de la Gironde prévient que ces crues peuvent dépasser les niveaux de celles de 1999.
La Préfecture de la Gironde prévient que ces crues peuvent dépasser les niveaux de celles de 1999. © Radio France - Xavier Ridon

Plus que jamais, l'alerte aux crues est déclenchée en Gironde pour ce week-end. Les coefficients de grande marée seront très importants atteignant les 114. Des niveaux qui s'approchent de ceux de 1999 soit 7,05 mètres à Bordeaux. A Cubzac-les-ponts, certains habitants comptent déjà leurs pertes

Quais inondés à Bordeaux, routes coupées dans tout le département, et maisons inondées pour celles qui longent la Dordogne, la Garonne et la Gironde. La cellule de crise activée à Bordeaux par la préfecture de la Gironde ne sera pas de trop ce week-end, en cause les pluies de ces derniers jours et les forts coefficients de Marée . Une centaine de communes du littoral et de l'estuaire a été alertée.

"La forte houle d'ouest attendue samedi et les vents forts dans la nuit de samedi à dimanche (jusqu'à 120 km/h sur les côtés) peuvent conduire à des niveaux de crue assimilables à ceux de la tempête de 1999 " — La Préfecture par communiqué

La vigilance orange est sur le département de la Gironde durant tout ce week-end. - Radio France
La vigilance orange est sur le département de la Gironde durant tout ce week-end. © Radio France - Xavier Ridon
► À lire aussi : Le sud-ouest en alerte aux vagues-submersion, crues et inondation

Navigation interdite sur la Dordogne

Concernant la Garonne, le niveau de crue pourrait "dépasser celui de décembre 1999 de 7,05 m à Bordeaux", où, ce vendredi matin, les voies sur berges ont été momentanément inondées. La navigation a été interdite par la préfecture sur la Dordogne, entre Libourne et Bordeaux, et dans une partie de l'estuaire, de vendredi soir à lundi matin. A 50 km au nord de Bordeaux, la centrale nucléaire du Blayais, victime en 1999 d'une inondation, assurait "surveiller attentivement la situation ", expliquant qu'en cas de "vigilance renforcée ", 80 agents resteraient mobilisés sur place pour ne pas être tributaires de routes coupées. Des coefficients qui ont grimpé ce samedi matin à 113 et ce samedi soir à 114 et qui ont aussi des répercussions sur le littoral.

Comme le port de Cubzac-les-ponts, vignes, potagers et forêts sont sous les eaux. - Radio France
Comme le port de Cubzac-les-ponts, vignes, potagers et forêts sont sous les eaux. © Radio France - Xavier Ridon
Plusieurs routes coupées par l'eau  - Radio France
Plusieurs routes coupées par l'eau © Radio France - Xavier Ridon
A Cubzac-les-ponts, la Dordogne a innondé les terres. - Radio France
A Cubzac-les-ponts, la Dordogne a innondé les terres. © Radio France - Xavier Ridon

"J'avais une dizaine de poules, je n'en ais plus que quatre. Les autres sont au fond de l'eau"