Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - De jeunes mécaniciens en concours au lycée de Saint-Vallier dans la Drôme

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu
Saint-Vallier, France

Le lycée polyvalent de Saint-Vallier, accueillait jeudi les Olympiades des métiers de l'automobile. 14 jeunes mécaniciens en formation de toute la région Auvergne Rhône-Alpes étaient présents. Ils se sont affrontés toute la journée pour savoir qui les représentera lors de la finale nationale.

Première épreuve : changer une courroie de distribution sur un moteur.
Première épreuve : changer une courroie de distribution sur un moteur. © Radio France - Tommy Cattaneo

Une journée pour trouver le meilleur apprenti mécanicien de la région Auvergne Rhône-Alpes. Le lycée polyvalent Henri Laurens de Saint-Vallier organisait jeudi les sélections régionales des Olympiades des métiers de l'automobile. C'est la première fois que le lycée de la Drôme organisait cet événement. L'établissement accueille 300 jeunes dans sa filière professionnelle dédiée à la mécanique. Pour ce concours, 14 jeunes de la région se sont affrontés toute la journée. Ils devaient monter le plus de compétences possibles.

50 minutes pour trouver une panne et la résoudre

Le niveau était très élevé. Mais il n'y a qu'une place pour la finale nationale, et la sélection est rude. "Il y a un gros niveau comme par exemple des BTS", explique Arnaud à l'issue de sa première épreuve. Cet étudiant en Bac pro à Grenoble a du changer une courroie de distribution et caler un moteur. "D'autres candidats travaillent en alternance donc ils ont plus de pratique. Du coup je rêve pas trop mais je vais tout donner."

Le diagnostique électronique est souvent utilisé lors d'un dépannage.
Le diagnostique électronique est souvent utilisé lors d'un dépannage. © Radio France - Tommy Cattaneo

Pour chacune des cinq épreuves, les candidats devaient trouver la panne et la résoudre. Le tout en 50 minutes. "C'est très difficile de réaliser toutes les opérations en si peu de temps", avoue Patrick, un des membres du jury.  "L'objectif, c'est plutôt de voir quel jeune va le faire le plus rapidement possible", ajoute cet enseignant en mécanique du lycée.

"Quand on met ça sur son CV c'est un plus pour trouver du travail" - Michel Chièze, directeur délégué aux formations professionnelles du lycée Henri Laurens.

Les 14 jeunes mécaniciens étaient très motivés. Leur participation aux sélections des Olympiades était volontaire. Les raisons sont toutes simples. "Quand on a envie d'aller sur des concours professionnels, c'est la passion qui vous anime", explique Michel Chièze, le directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques du lycée Henri Laurens. "Et puis quand on met ça sur son CV, c'est un plus pour trouver du travail ensuite."

A l'issue de la journée, c'est finalement un jeune de Montluçon dans l'Allier qui remporte la sélection régionale. Il participera à la finale des Olympiades des métiers de l'automobile à Bordeaux, en mars 2017.

Reportage au lycée polyvalent pendant les épreuves de sélection des Olympiades.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess