Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Deux chiens dans un état d’extrême maigreur secourus par 30 Millions d’Amis dans la Somme

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu
Frireulle, Acheux-en-Vimeu, France

Ces deux labradors, apparemment frère et sœur, vivaient reclus dans cave depuis des années. Ils étaient sous-alimentés et couverts de parasites quand l’association les a récupérés mercredi.

Les deux labradors ont été secourus mercredi
Les deux labradors ont été secourus mercredi - Lydie Bizet

Les images sont difficiles, mais la Fondation 30 Millions d’Amis a tenu à les faire circuler sur les réseaux sociaux. Ceux chiens maltraités ont été retirés à leur propriétaire mercredi à Frireulle, près d'Acheux-en-Vimeux. Il s'agit d'un mâle et une femelle de 5 et 3 ans, apparemment frères et sœurs, qui vivaient dans reclus dans un sous-sol.

« Des squelettes couverts de puces et d’escarres »

C'est un des contacts de la Fondation 30 Millions d'Amis qui a donné l'alerte. Rex et Zoé dormaient sur une serviette moisie, dans un coin de la pièce peu éclairée. Lydie Bizet, la responsable du refuge de Buigny-St-Maclou, a participé à l'intervention. Elle n’est pas près d’oublier ces images : « Quand je suis entrée dans la cave, j’ai cru que les deux chiens étaient morts : ils n’ont eu aucune réaction. La femelle a fini par se lever et s’est avancée vers moi. J’ai été choquée par son état de maigreur. Ces chiens étaient clairement sous-alimentés : on aurait dit des squelettes. Je prends toujours des croquettes quand je pars sur un sauvetage. Et là, ils se sont littéralement jetés dessus. J’ai rapidement vus qu’ils étaient aussi couverts de puces et d’escarres.» 

Les chiens étaient sous-alimentés et couverts d'escarres
Les chiens étaient sous-alimentés et couverts d'escarres - Lydie Bizet

Une fois le choc passé, Lydie Bizet a fait sortir les chiens pour les conduire chez le vétérinaire : « Ils étaient certainement dans cette cave depuis des années, ils ne savaient pas trop comment marcher dans l’herbe, ni s’ils devaient me suivre ou rester sur place. Les gendarmes qui nous ont assisté étaient, eux-aussi, effarés. En arriver à ce point, c’est impensable. Je ne comprends vraiment pas ce qui a pu se passer dans la tête de la propriétaire. Le pire, c’est qu’elle affirme qu’elle leur donnait à manger et qu’elle s’en occupait». La Fondation 30 Millions d'Amis a porté plainte contre la propriétaire des deux chiens.

Rex et Zoé ont immédiatement été conduits chez un vétérinaire qui leur a donné les premiers soins. Ils sont ressortis deux jours après. Ils séjournent actuellement à l’infirmerie du refuge de Buigny-St-Maclou, le temps de se refaire une santé. « Ils ont déjà repris du poids ! », se réjouit Lydie Bizet. « On a l’impression qu’ils reprennent goût à la vie, ils nous font des câlins quand on vient les voir à l’infirmerie, ce sont vraiment des amours de chiens ! »

Rex et Zoé pendant leur séjour chez le vétérinaire
Rex et Zoé pendant leur séjour chez le vétérinaire - Lydie Bizet

Un appel à la solidarité

Le refuge de Buigny-Saint-Maclou cherche maintenant une famille d’accueil ou des adoptants pour Rex et Zoé. De préférence dans les Hauts-de-France ou en Haute-Normandie pour pouvoir assurer un suivi régulier. Les frais médicaux seront pris en charge. Un lapin nain, également retrouvé dans la cave pendant l'opération de sauvetage, est aussi à adopter. Si vous voulez les aider, contactez le refuge de Buigny-Saint-Maclou. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu