Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

PHOTOS - La ville de Sète porte plainte après l'incendie de la médiathèque André Malraux

mardi 9 janvier 2018 à 17:55 Par Guillaume Roulland, France Bleu Hérault

Un canapé enflammé sur le toit de la médiathèque André Malraux. Des pompiers qui interviennent pour maîtriser le feu, suivis par d'importantes pluies lundi. Il n'en fallait pas plus pour provoquer de gros dégâts. La ville de Sète a décidé de porter plainte et réclame des sanctions exemplaires.

Dimanche soir, des jeunes du quartier ont incendié un canapé sur le toit-terrasse de la médiathèque
Dimanche soir, des jeunes du quartier ont incendié un canapé sur le toit-terrasse de la médiathèque © Radio France - Guillaume Roulland

Sète, France

Mais qu'est ce qui a pu piquer des jeunes du quartier de l'île de Thau à Sète à prendre la peine de monter un canapé sur le toit-terrasse de leur médiathèque pour y mettre le feu ?

La question est évidemment encore dans beaucoup de bouches, 48h après l'incendie.

Dimanche soir, les sapeurs-pompiers sétois interviennent pour éviter que le feu ne se propage à l'intégralité du bâtiment. Et nécessairement, ils utilisent d'importantes quantités d'eau pour maîtriser le sinistre. 

Dans les heures qui suivent, des pluies très abondantes inondent le département de l'Hérault. L'eau s'engouffre dans le toit-terrasse puis dans les faux plafonds. Dans l'urgence, et pour éviter que les livres ne soient totalement détruits, des bâches sont déployées sur les étagères.

"La collectivité n'aura aucune retenue sur l'exécution des sanctions"

Dans son bureau de l'hôtel de ville de Sète, François Commeinhes, maire et président de l'agglo, est un peu amer. La médiathèque venait tout juste d'être réhabilitée. 

"  C'est un peu désolant je ne vous le cache pas. Ce sont les utilisateurs de ce type d'équipements qui sont les plus pénalisés. Tout l'argent qui va maintenant être mis pour réparer les dégâts ne sera pas consacré à d'autres équipements qui sont précisément réclamés par les jeunes du quartier."

Et le maire d'ajouter que la ville sera particulièrement vigilante quant à l'exécution des peines ou des sanctions qui devront être prises à l'encontre des jeunes ou de leurs parents.

"On découvre les dégâts jour après jour"

Le temps de remettre les équipements en état, la médiathèque va donc restée fermée pendant plusieurs jours. Son personnel fait encore l'inventaire des dégâts.

Aurélie Mattéo, la directrice de la médiathèque André Malraux, s'efforce elle de garder le sourire.

"On est heureux de servir les populations qui utilisent la médiathèque qui vient juste de rouvrir, mais on est quand même un peu abattus."

La ville de Sète a décidé de porter plainte contre les auteurs de l'incendie, qui selon François Commeinhes, "ont été identifiés grâce aux caméras de vidéo-surveillance".

De son côté, la direction de la sécurité publique de l'Hérault, se contente de préciser que l'enquête est toujours en cours. 

François Commeinhes, maire de Sète et président de l'agglo, porte plainte

Aurélie Mattéo, la directrice de la médiathèque André Malraux de l'île de Thau à Sète.

Dans l'urgence, des bâches ont été dressées pour protéger les livres - Radio France
Dans l'urgence, des bâches ont été dressées pour protéger les livres © Radio France - Guillaume Roulland
Pendant toute la durée de remise en état, la médiathèque va rester fermée - Radio France
Pendant toute la durée de remise en état, la médiathèque va rester fermée © Radio France - Guillaume Roulland
Le maire de Sète et président de l'agglo, François Commeinhes, a décidé de porter plainte - Radio France
Le maire de Sète et président de l'agglo, François Commeinhes, a décidé de porter plainte © Radio France - Guillaume Roulland