Faits divers – Justice

PHOTOS - Le TGV Bordeaux-Hendaye percute un camion à Mios : pas de blessé à déplorer

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde samedi 26 juillet 2014 à 2:17 Mis à jour le samedi 26 juillet 2014 à 9:17

PHOTOS - Le TGV Bordeaux-Hendaye percute un camion à Mios : pas de blessé à déplorer

Selon la SNCF on a frôlé la catastrophe. Vers 19 heures ce vendredi soir un TGV a percuté un camion qui venait de traverser les voies à Mios. Plus de peur que de mal pour les 800 passagers du train qui ont pu être rapatriés vers Bordeaux. Le camion s'est retrouvé bloqué sur les rails à un endroit où il n'y a pas de passage à niveau.

Le TGV accidenté - Radio France
Le TGV accidenté © Radio France

Les 800 passagers d'un TGV Bordeaux-Hendaye ont frôlé la catastrophe ce vendredi soir. Vers 19 heures, leur train a percuté un camion sur la commune de Mios à une quarantaine de kilomètres au sud de Bordeaux. La collision s'est produite au lieu-dit Caudos dans une ligne droite en pleine forêt.

Par chance le train n'a pas déraillé et on ne déplore aucun blessé grave . Sept personnes, légèrement choquées, ont tout de même été prises en charge par les pompiers.

Le train arrêté en pleine voie au milieu de planches de bois - Radio France
Le train arrêté en pleine voie au milieu de planches de bois © Radio France

Le camion, qui transportait des planches de bois, a traversé la voie alors qu'il circulait sur un chemin de terre. À cet endroit il n'y avait pas de passage à niveau . Le chauffeur s'est retrouvé bloqué sur la voie. Il a eu le temps de sortir de sa cabine mais le train qui arrivait à 150 kilomètres à l'heure n'a pas pu s'arrêter.

Après quatre heures d'attente les passagers remontent dans le train - Radio France
Après quatre heures d'attente les passagers remontent dans le train © Radio France

Vers minuit les passagers sont enfin remontés dans la deuxième partie du train qui n'était pas accidenté. Retour à Bordeaux pour tout le monde où ils ont été pris en charge par la SNCF. Vendredi soir le trafic entre Bordeaux et l'Espagne était toujours interrompu. Selon la SNCF il pourrait reprendre dans la matinée de samedi.

Les 800 passagers ont attendu quatre heures au bord de la voie avant d'être rapatrié sur Bordeaux