Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une plainte déposée après la découverte de cadavres d'animaux à La Roque-sur-Pernes

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu

L'association d'aide aux animaux maltraités (A3M) a découvert des cadavres d'animaux et des dizaines de bêtes sur un terrain de La Roque-sur-Pernes (Vaucluse). Une plainte a été déposée ce lundi. La propriétaire dément toute maltraitance et attribue les cadavres de moutons aux attaques de loup.

L'association A3M a déposé plainte pour maltraitance et cruauté envers les animaux au commissariat de Monteux
L'association A3M a déposé plainte pour maltraitance et cruauté envers les animaux au commissariat de Monteux © Maxppp - Thierry GACHON

Des cadavres de moutons, de chèvres, des chiens enchaînés... L'association d'aide aux animaux maltraités (A3M) a découvert vendredi des dizaines de bêtes sur un terrain de La Roque-sur-Pernes dont certaines étaient mortes. Sur place, elle a constaté que "les animaux manquaient d'eau et de nourriture". Ils étaient pour la plupart sans abris. 

"J'ai vu l'enfer des animaux, il y avait une très forte odeur de décomposition." - Maryvonne Mathieu, présidente d'A3M

Maryvonne Mathieu, la présidente de l'association d'aide aux animaux maltraités, décrit une vision d'horreur : "J'ai vu l'enfer des animaux : des cadavres de moutons, un cadavre tout frais de chèvre, des squelettes non identifiés. Il y avait une odeur de décomposition très forte. J'ai vu des chiens attachés, sans abris, c'est de la maltraitance". 

C'est un tableau apocalyptique que décrit Maryvonne Mathieu. "Les animaux qui sont dans les cages vivent dans la boue et les excréments. Tout ça à côté d'ossements. Les mangeoires sont vides, ils n'ont plus d'eau. C'est impensable que de telles choses se pratiquent dans notre département. Tout ça au milieu de vieux pneus, de vieilles carcasses de voitures."

La propriétaire dément toute maltraitance et parle d'attaques de loup

La propriétaire du terrain, Chantal Bernard, admet l'insalubrité des lieux, mais dément toute maltraitance : "Les animaux étaient bien nourris. Nous sommes en train de nettoyer le terrain qui est insalubre, on se languit d'avoir tout nettoyé." Pour la propriétaire, les cadavres de moutons sont l'œuvre du loup : "Nous en avions 27 et nous nous sommes retrouvés avec trois moutons." Chantal Bernard explique qu'ils sont en train de placer les différents animaux qu'ils restent. "La jument doit partir dans un centre équestre". 

L'association A3M a déposé plainte pour maltraitance et cruauté envers les animaux. Elle espère une condamnation et attend un suivi de ces animaux et leur placement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess