Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Piégé par des lycéens, un instituteur sera jugé pour détention d'images pédopornographiques dans les Vosges

-
Par , , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Confirmant une information révélée par Vosges Matin ce mercredi 14 août, le parquet d'Epinal indique qu'un instituteur a été placé sous contrôle judiciaire, soupçonné de détention d'images pédopornographiques. Le quinquagénaire a été piégé par des lycéens.

Les gendarmes des Vosges ont été alertés par des lycéens qui ont tendu un piège à l'instituteur
Les gendarmes des Vosges ont été alertés par des lycéens qui ont tendu un piège à l'instituteur © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Épinal, France

Le quotidien régional Vosges Matin révèle ce mercredi 14 août, le "guet-apens mis sur pied à Vittel par des lycéens". L'information nous est confirmée par le parquet d'Epinal. Un instituteur vosgien a été placé sous contrôle judiciaire, il sera jugé à Epinal le 27 août prochain, soupçonné de détention d'images pédopornographiques. 

Ce sont des lycéens, qui ont piégé le quinquagénaire, se faisant passer pour une adolescente de 16 ans sur internet. Depuis juin dernier, les jeunes échangeaient avec l'homme, puis lui ont fixé rendez-vous à Vittel. Aussitôt, les jeunes ont alerté les gendarmes. Après une perquisition à son domicile, les enquêteurs ont retrouvé plusieurs images pédopornographiques dans son ordinateur. 

L'homme sera jugé le 27 août à Epinal 

Selon l'avocate de l'instituteur à Epinal, Nancy Risacher, son client "s'est rendu au rendez-vous uniquement pour rencontrer la jeune fille et non pour avoir des relations sexuelles avec elle". Elle ajoute que le quinquagénaire se rendait "fréquemment sur des sites pornographiques et que dans le flot d'images stockées sur son ordinateur, certaines mettent en scène des mineurs", l'avocate précise encore qu'"à aucun moment, il n'a tapé de mots-clés qui pouvaient l'aiguiller vers des sites de jeunes". 

Nancy Risacher précise que l'enseignant a déjà eu un rendez-vous pour un suivi psychologique ce mercredi.