Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pierre-Ambroise Bosse mis en examen pour violences volontaires dans l'affaire de l'agression de Gujan-Mestras

jeudi 1 mars 2018 à 7:35 Par Aurélie Bambuck, France Bleu Gironde et France Bleu

Pierre-Ambroise Bosse a été mis en examen pour violences volontaires. C'est l'affaire très médiatisée de l'agression à Gujan-Mestras en août dernier. L'agresseur présumé mis en examen a porté plainte à son tour. Elle vient de déboucher sur une poursuite judiciaire du champion du monde du 800m.

Une plainte avait été déposée contre le gujanais moins d'1 mois après son agression
Une plainte avait été déposée contre le gujanais moins d'1 mois après son agression © Maxppp - maxppp

L'affaire de l'agression de Pierre-Ambroise Bosse devant un casino de Gujan Mestras rebondit 6 mois après. Le champion est poursuivi pour violences volontaires avec arme. Son agresseur présumé avait porté plainte peu de temps après les faits

Quand la victime devient à son tour agresseur présumé

Pierre-Ambroise Bosse s'est toujours présenté comme la victime d'une agression le 25 août dernier sur le parking du casino de Gujan-Mestras. Le champion du monde s'était alors réfugié dans sa voiture pour fuir des fans trop enthousiastes. C'est là qu'il aurait reçu une claque et serait sorti de son véhicule pour demander des explications. Il aurait alors été frappé.

Il avait 1 gramme 76 d'alcool dans le sang. Personne ne l'a vu se prendre une gifle. S'il ne jette pas la canette, il ne se passe rien—Maître Arnaud Dupin 

Maître Arnaud Dupin " la justice n'aime pas le mensonge"

Pour Maître Arnaud Dupin, son client n'a fait que se défendre après avoir reçu une bouteille de bière lancée par l'athlète.  Ça n'est donc pas lui qui a commencé l'altercation. Le jeune homme de 24 ans, rapidement interpellé, est lui aussi mis en examen pour violences volontaires. Il a été placé sous contrôle judiciaire.