Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pierre-Antoine Villanova, directeur de la Corsica Linea : "Oui, il faut un nouveau port à Bastia"

-
Par , , France Bleu RCFM

L'avarie du Paglia Orba illustre une nouvelle fois, selon les dirigeants de la Corsica Linea, la nécessité pour Bastia de se doter d'un nouveau port. La compagnie avance des raisons de sécurité, de capacité d'accueil, mais aussi des raisons environnementales.

Pierre-Antoine Villanova, directeur général de Corsica Linea
Pierre-Antoine Villanova, directeur général de Corsica Linea © Radio France - David Rossi

Faut-il aménager l'actuel port de Bastia ou en créer un autre ? Au lendemain de l'avarie du Paglia Orba, le débat, vieux serpent de mer, est relancé alors que des études, à l'initiative de la Collectivité de Corse, sont toujours en cours. Treize ans après un débat public qui avait validé l'option d'un nouveau port à la Carbonite.

La réponse de Pierre-Antoine Villanova ne souffre d'aucune ambiguïté : "Oui, il faut un nouveau port à Bastia. Pour deux raisons, explique le directeur général de la Corsica Linea, dont le bateau a été gravement endommagé lors d'une manœuvre d'accostage. Tout d'abord, pour pouvoir  accepter de nouveaux navires, de taille plus importante, ce dont le port a besoin. Mais aussi pour accueillir des navires aux normes environnementales qui n'ont rien à voir avec celles d'aujourd'hui. Ensuite, pour des raisons évidentes de sécurité. On sait que le port de Bastia est un port difficile. Malheureusement l'avarie de lundi soir ne vient que conforter ce qu'on savait déjà". 

Pierre-Antoine Villanova, invité de RCFM,  insiste sur la question de la sécurité : "C'est un des rares ports que l'on connaisse où en cas de tempête nous sommes obligés de rester en rade au large plutôt que de rentrer pour se mettre à l'abri. Cela se passe plusieurs fois l'an, et puis il y a de nombreuses fois également où, en raison du vent, les manœuvres sont compliquées pour accoster". 

Pierre-Antoine Villanova au micro de Didier Arnoux dans le journal de 12 H de RCFM

Le directeur général de la Corsica Linea conclut : "Naturellement les gens vont comprendre que ce sujet est majeur, et qu'il faudra le traiter". Réponse de la Collectivité de Corse par la voix de son président, Gilles Simeoni : "Le Conseil exécutif travaille de manière très volontariste sur la modernisation des infrastructures du port de Bastia. C'est un dossier prioritaire. Plusieurs options sont sur la table, des études sont en cours, leurs conclusions seront rendues dans les prochaines semaines". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess