Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pierrelatte : le facteur volait les cartes bleues et les codes dans les enveloppes

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Un facteur intérimaire de Pierrelatte (Drôme) a été condamné à 18 mois de prison dont quatre fermes ce vendredi par le tribunal correctionnel de Valence. Il a volé près de 13.500 euros à deux victimes, en prenant leurs cartes bleues et leurs codes dans les enveloppes de leurs banques.

Palais de justice de Valence (illustration).
Palais de justice de Valence (illustration). © Radio France - Nicolas Joly

18 mois de prison dont quatre fermes pour un facteur intérimaire qui volait des cartes bleues à Pierrelatte. L'homme de 33 ans a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Valence. Il palpait les enveloppes pour trouver les cartes et guettait l'arrivée du code quelques jours plus tard. Il s'est servi sur les comptes de deux victimes pour un total de près de 13.500 euros.

Des victimes fragiles

Deux personnes ont fait les frais de ces opérations frauduleuses. Une femme de 82 ans et un jeune autiste de 15 ans. La dame a perdu 13.000 euros, le jeune homme 500. Le facteur a fait près de 50 retraits au total durant le mois de décembre. 300 euros à chaque fois, suffisamment peu pour ne pas alerter la banque. Il faisait même des virements entre les comptes des victimes pour essayer de masquer les vols.

Tout cela pour acheter des cadeaux à ses proches, explique le postier lors de sa comparution. Il jure qu'il ne connaissait pas ses victimes. Il devra les rembourser intégralement, avec dommages et intérêts. Il a également interdiction de reprendre son métier de facteur, ou tout autre profession qui implique une gestion d'argent pour les 5 prochaines années.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess