Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Piéton mortellement percuté près d'une discothèque de Charente-Maritime: un automobiliste s'est rendu aux gendarmes

mercredi 10 octobre 2018 à 18:21 Par Julien Fleury, France Bleu La Rochelle

Un homme de 37 ans devait être mis en examen mercredi soir pour homicide involontaire, aggravé par un délit de fuite. L'homme s'est présenté de lui-même aux gendarmes lundi après-midi, et il a reconnu avoir roulé sur la victime sans s'arrêter. Il a expliqué qu'il n'avait pas vu la victime.

Gordon, 20 ans, avait passé la soirée dans la discothèque La Cox. Il a été percuté mortellement par une voiture à quelques dizaines de mètres de là.
Gordon, 20 ans, avait passé la soirée dans la discothèque La Cox. Il a été percuté mortellement par une voiture à quelques dizaines de mètres de là. - Capture d'écran Google Street View

Saint-Sulpice-d'Arnoult, France

"C'est moi qui ai roulé sur le corps, et je ne me suis pas arrêté". Voilà ce qu'un automobiliste a déclaré aux gendarmes de Saint-Porchaire (Charente-Maritime) lundi peu avant 18h. L'homme de 37 ans s'est présenté de lui-même à la gendarmerie, deux jours après la collision mortelle qui avait coûté la vie à un jeune homme de 20 ans habitant Matha. Gordon a été violemment percuté par une voiture samedi matin vers 5h, à quelques dizaines de mètres de la discothèque La Cox de Saint-Sulpice-d'Arnoult où il avait passé la soirée. 

Durant sa garde à vue, le suspect a expliqué qu'il n'avait pas vu sa victime avant le choc. Mercredi après-midi, il a été conduit au palais de justice en vue de sa mise en examen pour homicide involontaire, aggravé par un délit de fuite.

Le parquet a requis son placement en détention au vu de ses antécédents. Il y a plusieurs années il avait déjà été condamné pour un homicide involontaire commis au volant.

Pour l'instant, les magistrats refusent de donner plus de précisions sur les circonstances du drame, alors que de nombreuses constatations restent à synthétiser.