Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Piéton renversé à Gien : les gendarmes poursuivaient un mineur

mardi 1 novembre 2016 à 20:51 Par Léo Tescher, France Bleu Orléans

Lundi après-midi à Gien, un retraité s'est fait renverser dans le quartier des Champs-de-la-ville. Le conducteur était mineur. Devant les gendarmes, il avait pris la fuite avant d'avoir son accident.

Quand le mineur a refusé d'obtempérer, une course poursuite s'est engagée (photo illustration).
Quand le mineur a refusé d'obtempérer, une course poursuite s'est engagée (photo illustration). © Maxppp - Arnaud Beinat

Gien, France

C'est vers 17h que les gendarmes ont reconnu un jeune du quartier au volant d'une Peugeot 306 bleue. Le problème, c'est qu'ils le connaissent très bien et qu'il a à peine 17 ans. Il ne peut donc pas être titulaire du permis de conduire, et c'est pour cela que les gendarmes le prennent en filature. Mais quand ils veulent l'interpeller, le jeune homme refuse de s'arrêter. C'est à ce moment-là que la course-poursuite s'engage. Toutes les unités de la compagnie de Gien sont appelées en renfort et ce sont donc trois véhicules de gendarmerie qui le prennent en chasse.

Un passager majeur dans la voiture

C'est dans sa fuite que l'apprenti-conducteur va renverser un piéton, percuter deux véhicules de gendarmerie, puis s'encastrer dans un arbre du parc de Montbricon, non loin de là. La victime est un homme retraité. Il est toujours hospitalisé. Trois gendarmes se sont, eux, vus prescrire des jours interruption temporaire de travail. La garde à vue du conducteur a été prolongée de 24h ce mardi soir. Comme celle du passager, majeur, qui l'accompagnait. Les enquêteurs veulent en entendre plus sur leur version des faits. Ils attendent également les résultats des analyses toxicologiques et d'alcoolémie.