Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Plainte classée sans suite pour le motard blessé après un choc contre la portière d'une voiture de police

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Sa jambe s'était fracturée après un choc contre la portière ouverte d'une voiture de police en avril 2020 : la plainte d'un motard contre les agents est classée sans suite par le parquet de Nanterre ce 4 décembre. Son avocat compte relancer les procédures et obtenir la saisie d'un juge.

Voiture de police. (Illustration).
Voiture de police. (Illustration). © Radio France - Sébastien Berriot

L'accident avait enflammé les réseaux sociaux et provoqué plusieurs nuits de violences urbaines à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine) puis dans plusieurs communes de région parisienne. La victime avait d'ailleurs appelé au calme dans une vidéo. 

En avril dernier, cet homme de 30 ans s'est brisé la jambe après s'être encastré dans la portière ouverte d'une voiture de police. Une voiture banalisée, arrêtée à un feu rouge. Des témoins avaient filmé et diffusé les images sur les réseaux sociaux tout en évoquant une bavure policière. Le parquet de Nanterre a décidé de classer sans suite la plainte de la victime pour "violence par personne dépositaire de l'autorité publique".

Une infraction "insuffisamment caractérisée" pour le parquet

D'après l'enquête confiée à l'IGPN, la police des polices, impossible de déterminer si les agents ont volontairement été violent à l'égard de la victime. Le parquet de Nanterre met aussi en cause le comportement du motard. Ce soir là, un samedi de confinement, il roule à moto-cross dans les rues de Villeneuve-la-Garenne, sans casque et sous l'emprise de drogue. Pour ces faits, il sera jugé ce mardi 8 décembre pour "mise en danger de la vie d'autrui" et "conduite sous l'emprise de stupéfiants en récidive". 

Son avocat, Me Stéphane Gas, met en doute l'indépendance du procureur vis à vis de la police. Il compte relancer la plainte et obtenir la saisie d'un juge d'instruction indépendant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess