Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Plan Grand froid : le niveau 3 est activé dans la Somme, au secours des sans-abris

-
Par , France Bleu Picardie
Amiens, France

Alors que le plan Grand froid niveau 3 a été activé dans la Somme ce lundi, le Samu Social a effectué dans la nuit une maraude auprès des sans-abris d'Amiens, en présence du préfet, Philippe de Mester.

Ce lundi soir, le Samu social a effectué sa maraude dans les rues d'Amiens en présence du préfet de la Somme, Philippe De Mester
Ce lundi soir, le Samu social a effectué sa maraude dans les rues d'Amiens en présence du préfet de la Somme, Philippe De Mester © Radio France - Elodie Vergelati

Des températures glaciales accentuées par le vent...Le plan Grand Froid niveau 3 a été activé ce lundi dans la Somme. Soit 10 places supplémentaires en centres d'hébergement d'urgence pour les sans-abris. Elles viennent s'ajouter aux 87 places déjà mobilisées vendredi dernier. Les SDF sont en première ligne. Ce lundi soir, plus encore que d'habitude, le Samu Social a sillonné les rues d'Amiens pour mettre à l'abri les personnes à la rue. Le préfet de la Somme, Philippe de Mester, s'est joint à la maraude. 

"Le point de ralliement, c'est la gare", explique Maxime Hetroy, éducateur spécialisé, à bord du camion du 115 avec Sami, infirmier. "Elle est facilement repérable, même pour les migrants qui connaissent mal Amiens", poursuit-il. Beaucoup de Nigérians, des Congolais y attendent le camion, pour être conduits vers les centres d'hébergements d'urgence tels que L'Abri de la Croix Rouge, ou La Passerelle. 

Avec cette météo polaire, l'enjeu, pour le Samu social, c'est de convaincre les SDF les plus réticents, les plus marginalisés, de se faire aider, de rejoindre les centres d'accueil. _"Certains acceptent, alors qu'ils n'appellent jamais le 115_. Ils nous tolèrent, exceptionnellement. En général, ils dorment dans des caves, des abris en bois, mais là, avec les températures, ce n'est pas tenable", assure Maxime Hetroy. En moyenne, le Samu social d'Amiens prend en charge une trentaine de personnes à chaque maraude, de 18h à 3h du matin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu