Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Besançon : vaste opération de police à l'aube ce lundi à Planoise, une quinzaine d'interpellations

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Besançon, France Bleu

Environ 200 policiers et des équipes du Raid et de la BRI ont quadrillé le quartier de Planoise à Besançon dès 6h ce lundi matin. Une opération qui a permis d'interpeller une quinzaine de personnes. Les suspects ont été placés en garde à vue.

Très gros déploiement de policiers ce lundi matin à Planoise
Très gros déploiement de policiers ce lundi matin à Planoise © Radio France - Marianne Naquet

Environ 200 policiers ont quadrillé le quartier de Planoise à Besançon ce lundi matin. Un important dispositif déployé à l'aube. Selon nos informations, des équipes de l'unité d'élite du Raid, de la BRI de Dijon et Nancy, et d'autres renforts policiers ont investi le secteur, du côté d'Île de France, rue de Champagne, rue de Savoie et rue Pablo Picasso notamment. Des effectifs de la sûreté départementale du commissariat de Besançon ont également été mobilisés. 

Au moins une centaine de policiers est déployée dans le quartier
Au moins une centaine de policiers est déployée dans le quartier © Radio France - Marianne Naquet

A l'issue de cette opération, une quinzaine de personnes ont été interpellées et placées en garde vue. Une série de perquisitions ont été menées par la police judiciaire de Besançon, appuyée par celle de Dijon. Les policiers ont visé plusieurs appartements. 

Des perquisitions ont eu lieu dans plusieurs appartements
Des perquisitions ont eu lieu dans plusieurs appartements © Radio France - Marianne Naquet

Une opération liée à la série de coups de feu et au trafic de drogues 

Selon les premiers éléments, ce vaste coup de filet aurait été mené, dans le cadre d'un commission rogatoire sur demande du juge d'instruction. Ce serait lié à l'enquête sur les coups de feu des derniers mois, des tirs liés au trafic de drogue. Depuis le 21 novembre, deux clans s'affrontent et se "disputent un territoire de revente des produits stupéfiants", selon le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux. Des affrontements qui ont fait déjà 11 blessés par balles, âgés de 14 à 31 ans. Un homme de 23 ans a également été abattu en mars dernier. 

Troisième coup de filet depuis janvier

C'est la troisième opération de ce type dans le quartier de Planoise depuis la série de coups de feu. Déjà en janvier dernier, trois suspects ont été arrêtés dans le cadre de l'incendie de la fourrière municipale. 

Le 9 mars dernier, quinze personnes ont été interpellées par la BRI de Dijon, la BRI de Strasbourg et le Raid. Une mère de famille et sept hommes âgés de 18 à 25 ans ont été mis en examen pour "tentative d'assassinat, association de malfaiteurs, trafic de stupéfiants et non justification de ressources". Les suspects ont été placés en détention provisoire, les sept autres sous contrôle judiciaire. A l'occasion de ce coup de filet, des munitions comparables à celles utilisées pour abattre en pleine rue le jeune de 23 ans, avaient été retrouvées dans un appartement. Un appartement occupé par trois jeunes originaires de la région parisienne. 

Les différentes enquêtes ouvertes par le Parquet de Besançon se poursuivent. Retrouvez le point complet ici. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess