Faits divers – Justice

Plus de 1,5 million d'euros pour restaurer l'Hôtel de ville de Besançon

Par Simon Chrétien, France Bleu Besançon mardi 15 septembre 2015 à 18:08

Incendie hôtel de ville Besançon
Incendie hôtel de ville Besançon © Radio France - Naïs Esteves

L'Hôtel de Ville de Besançon ne sera pas restauré avant fin 2017. Ravagé, en partie, par un incendie volontaire le 25 juin 2015, le bâtiment construit au 16ème siècle a subit d'importants dommages et devra être restauré. La ville devra débourser entre 1,5 et 2 millions d'euros.

L'image de l'Hôtel de Ville en flamme avait ému plus d'un Bisontin. Le 25 juin dernier, un homme entrait dans le bâtiment et y mettait le feu. L'incendie n'avait pas fait de victime mais il avait provoqué d'importants dégâts. Le rez-de-chaussée et le premier étage ont été entièrement sinistrés. La façade, classée au titre des monuments historiques, a également été très largement touchée. Résultat : l’Hôtel de Ville ne devrait retrouver son éclat d'avant qu'à la fin 2017, dans deux ans.

Trois mois après, la séance du _conseil municipal de Besançon programmée jeudi 17 septembre va tout de même pouvoir se tenir dans le bâtiment. "Cela a été compliqué pour les services techniques, explique Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon, mais c'était important car c'est symbolique". Pendant les vacances, un gros travail de déblayage et de nettoyage a été réalisé. "Nous avons donc pu aménager, à minima, les services et les locaux"_ , précise Michel Guiot, le directeur de l'architecture et des bâtiments à la ville de Besançon.

Les travaux ne débuteront pas avant 2017

Les premières expertises ont débuté mais le plus gros reste à faire. _"Nous devons engager toute une phase d'études et recruter un Architecte en chef des Monuments Historiques" _, souligne Catherine Thiebaud, adjointe aux Bâtiments à la mairie. Il s'agit d'une procédure obligatoire car la toiture et la façade du bâtiment construit en 1573 sont classées. Cette phase devrait durer une année et elle permettra de chiffrer exactement le coût et la nature des travaux de restauration. Le diagnostic complet devrait être rendu fin 2016.

Les travaux ne pourront donc débuter qu'à la fin de l'année prochaine et devrait durer au moins un an. Le coût de ces travaux sera très élevé. "Rien n'est encore fixé mais on peut tabler sur une fourchette comprise entre 1,5 et 2 millions d'euros", explique le maire de Besançon. Un coût équivalent à celui de la rénovation de la tour de la Pelote, bâtiment classé de la ville, qui avait été détruit par un incendie accidentel.

Quant au suspect, un ressortissant camerounais, il sera jugé le 25 septembre prochain au tribunal correctionnel de Besançon.