Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Plus d'une dizaine de bâtiments agricoles s'écroulent sous le poids de la neige en Aveyron

-
Par , France Bleu Occitanie

La neige sur l'Aubrac, ce n'est pas exceptionnel. Mais les cumuls de ces dernières semaines ont fait s'effondrer une dizaine de bâtiments agricoles dans le nord-Aveyron, avec du bétail qui se retrouve parfois dans le froid.

La neige est tombée en abondance sur le plateau de l'Aubrac (illustration).
La neige est tombée en abondance sur le plateau de l'Aubrac (illustration). © Maxppp - DOMINIQUE ANDRE

Le poids de la neige, un poids supplémentaire pour les agriculteurs du nord-Aveyron. Sur l’Aubrac, il est tombé plus de 60 centimètres par endroits depuis fin décembre, et il a encore neigé ce mardi 12 janvier.

Rien d’exceptionnel, le plateau est habitué aux flocons. Mais la neige accumulée en si peu de temps a fait s’effondrer au moins une dizaine de bâtiments agricoles autour de Laguiole.

"Tout est tombé d'un coup ! J'aurais pu être dessous."

A Vitrac-en-Viadène, à La Terrisse, ou à Huparlac. Souvent ce n’est que de la casse matérielle, mais parfois c’est plus sérieux. Notamment pour Cédric Pélamourgues, éleveur de 45 vaches allaitantes à Montpeyroux.

Quatre bêtes tuées, le reste du troupeau désormais dehors

Une partie de la charpente de son étable s’est effondrée sous le poids de la couche de neige, le 28 décembre dernier. Quatre de ses bêtes (deux vaches et deux veaux) sont morts, et d'autres sont blessées. Et une bonne partie de son troupeau se retrouve désormais à l'extérieur, dans le froid.

"La neige ne partait pas, et à force de tomber elle s'est tassée, et gelée. Et puis elle était lourde, grasse. Tout est tombé d'un coup ! J'aurais pu être dessous" explique l'éleveur. A Montpeyroux, les six autres agriculteurs de la commune ont été touchés par le même phénomène. Y compris le maire, et sa bergerie.

Entraide entre agriculteurs

Difficile de comprendre pourquoi autant d'effondrements cette année. Est-ce la qualité du bâti, leur ancienneté ? Même des sites récents, d'une dizaine d'années, ont été touchés. "Ce sont surtout des bâtiments en bois, avance Cédric Pélamourgues. Mais à force, est-ce qu'il pourrit ? Je ne sais pas... Et puis le bois est traité".

Heureusement, l'entraide rurale est là, entre voisins, entre agriculteurs, et "l'assurance qui nous aide, heureusement". Cédric, comme les autres éleveurs touchés, doit cependant serrer les dents, face aux "courants d'air qui entrent partout". La reconstruction des bâtiments ne sera menée qu'au printemps.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess