Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un chien policier découvre plus de deux kilos de drogue cachés dans un bar de Valence

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Drôme Ardèche

A l'occasion d'une opération de contrôle anti-fraude dans des bars et restaurants jeudi soir, les policiers ont découvert 2,3 kilos de drogue cachés dans la partie privée d'un bar de Valence, grâce au flair d'une chienne spécialisée dans la recherche de stupéfiants.

Le flair de Mia a permis de faire cette saisie de drogue inattendue
Le flair de Mia a permis de faire cette saisie de drogue inattendue © Radio France - Police nationale

Valence, France

C'était une opération du CODAF, le comité départemental anti-fraude. 45 policiers nationaux, des policiers municipaux, des agents de l'Urssaf, du service d'hygiène de la ville ont été mobilisés jeudi en fin d'après-midi pour contrôler 15 bars et établissements de restauration rapide sur Valence, Bourg et Portes-lès-Valence. Les policiers ont également fait venir deux équipes cynophiles, l'une de Valence, l'autre de Grenoble.

Derrière la porte de service d'un bar de la Chamberlière

Bilan : cinq employés non-déclarés et surtout de la drogue découverte dans l'un des bars contrôlés. Ces 2,3 kilos de résine de cannabis se trouvaient dans un bar du quartier de la Chamberlière à Valence. C'est la chienne Mia de la police de Valence, un berger malinois formé à la détection de stupéfiants et de billets, qui a donné l'alerte en grattant à la porte de service de l'établissement. Derrière, se trouvait le paquet de drogue. Le gérant a dit tout ignorer de sa provenance. Il a été laissé en liberté en attendant la poursuite de l'enquête.

Un client d'un autre bar a lui été placé en garde à vue, soupçonné d'être un dealer. Il avait sur lui un peu de cannabis et 1100 euros. Dans sa voiture et à son domicile, les policiers ont découvert 400 grammes de drogue.