Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Plus de 300 habitants de Lembeye rendent hommage aux victimes des attentats de Paris

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre
Lembeye, France

Les cérémonies d'hommage aux victimes des attentats à Paris se multiplient. La mobilisation est totale dans les grandes villes mais aussi les petites communes des Pyrénées-Atlantiques. Exemple à Lembeye.

350 habitants se sont rassemblés devant l'hôtel de ville
350 habitants se sont rassemblés devant l'hôtel de ville © Radio France - Martin Cotta

Environ 350 habitants de Lembeye ont rendu hommage, dimanche midi, aux victimes des attentats de Paris. La moitié du village s'est réunie devant l'hôtel de ville pendant une demi-heure. Des femmes, des hommes et des enfants d'une des plus petites communes du Béarn, rassemblés pour dire stop à la barbarie.

Le reportage France Bleu Béarn de Martin Cotta

Le terrorisme n'est pas seulement l'affaire des grandes villes. Les attaques ont touché le pays en plein cœur : "La France c'est d'abord la ruralité, ses petits villages et ses cantons" déclare Jean-Paul, Lembeygeois depuis quinze ans. Le calme du village contraste avec l'ambiance de Paris. Geneviève se sent quand même très concernée par ce qui s'est passé : "Notre communauté rurale s'épanouie, elle s'ouvre" explique celle qui a participé au rassemblement de soutien aux victimes des attentats du mois de janvier. Là encore les habitants s’étaient spontanément mobilisés grâce aux réseaux sociaux.

"On doit bouger, il faut se réveiller !"

Si la colère et le dégoût dominent dans le village, l'hommage est une façon pour Adeline de se sentir utile. La jeune femme a très mal vécu les événements devant sa télévision, à 800 kilomètres de la capitale : "On se sent impuissant. On est loin mais on se sent touché comme si les attentats avaient eu lieu ici. Et comme on ne peut pas être à Paris pour aider, et bien on culpabilise" regrette Adeline.

"On culpabilise"

Les commerçants de Lembeye sont sortis de leurs magasins pendant le rassemblement. Après le discours du maire Jean-Michel Desséré, tout le monde a observé une minute de silence. Puis des applaudissements se sont échappés de la foule pour féliciter les autorités et les services de secours mobilisés depuis vendredi.

Discours du maire de Lembeye sur un banc
Discours du maire de Lembeye sur un banc © Radio France - Martin Cotta
Choix de la station

À venir dansDanssecondess