Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cinq heures de retard pour un TER entre Toulouse et Mazamet, des usagers interpellent le conseil régional d'Occitanie

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Le TER qui circulait samedi soir entre Toulouse et Mazamet a percuté trois sangliers. Le train est arrivé à Lavaur à 2h45 au lieu de 21h25 selon plusieurs passagers qui ont écrit un texte à l'attention du conseil régional d'Occitanie.

Train TER en région Occitanie (photo d'illustration)
Train TER en région Occitanie (photo d'illustration) © Maxppp - Michel Amat

Saint-Sulpice, France

"Un incident mal géré samedi sur le TER Toulouse-Mazamet", c'est comme cela que débute le texte envoyé par des passagers au conseil régional d'Occitanie. Selon eux, ledit train a percuté trois sangliers peu après son départ, le samedi 31 août 2019, vers 21h15, juste après Saint-Sulpice. Ces passagers auraient ainsi eu plus de cinq heures de retard avant d'atteindre leurs destinations.

Les 75 passagers pointent du doigt le manque d'information pendant le temps d'attente et l'absence de bouteilles d'eau et de nourriture pour les usagers impactés : "Le seul timing fourni tout au long de la soirée par la SNCF fut pour annoncer l'arrivée du train de secours 15 minutes avant."

Ce train de secours aurait été dépêché pour remorquer le premier. Une fois le convoi arrivé en gare de Saint-Sulpice, les passagers ont été acheminés en car ou en taxi jusqu'à leurs gares respectives : "Les passagers pour Lavaur y sont arrivés à 2h45, ceux pour Castres à 3h35 soit près de 5h30 de retard dont une part non négligeable du seul fait de la SNCF."

Le texte transmis au conseil régional d'Occitanie a été rédigé par Pierre-Louis Vernhes, candidat haut-garonnais sur la liste Urgence écologie pour les élections européennes. Il pose plusieurs questions : "Mauvaises décisions des agents ? Insuffisance des équipes mobilisables par la SNCF ? Obligations insuffisantes dans le contrat passé par la région pour les dessertes TER ?" Le rédacteur du courrier ajoute : "Cela mérite que le financeur qu'est la région Occitanie discute des impératifs de service public de transport avec la SNCF pour qu'au-delà de cet incident spécifique cela permette une amélioration du service offert par la région et la SNCF."

Choix de la station

France Bleu