Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Plus de doses" : désormais, inutile de faire la queue devant le vaccinodrome de Bordeaux en fin de journée

-
Par , France Bleu Gironde

Il n'y a presque plus de doses disponibles en fin de journée. Le surplus est directement redistribué informatiquement et via vitemadose.covidliste.fr.

Les premiers vaccinés au vaccinodrome de Bordeaux patientent avant l'ouverture du Hall 1 du Parc des Expositions, le 8 avril 2021
Les premiers vaccinés au vaccinodrome de Bordeaux patientent avant l'ouverture du Hall 1 du Parc des Expositions, le 8 avril 2021 © Radio France - Margot Turgy

Ces dernières semaines, de nombreux Français ont tenté leur chance, en fin de journée, en faisant la queue devant les centres de vaccination afin de tenter de récupérer une dose restante libérée par un désistement. À Bordeaux, le mégacentre du parc des expositions ne faisait pas exception. Mais désormais, venir spontanément le soir ne sert plus à rien, explique une agente administrative du centre de vaccination.

"Il doit nous rester à peine trois doses par jour"

"C'est fini, ça ne marche plus. Avec vitemadose.covidtracker.fr et la nouvelle organisation du centre, on redonne les rendez-vous non honorés mais directement par informatique. Lorsque vous venez pour une première injection, on vous donne un deuxième rendez-vous, et si vous ne venez pas, cette dose est automatiquement réattribuée à quelqu'un."

"Ça ne sert plus à rien de vous déplacer", ajoute-t-elle. "Il y a encore deux semaines, je vous aurais dit : oui, venez, il nous restait 30 doses par jour ! Maintenant, c'est géré autrement donc nous avons beaucoup moins de surplus le soir. Depuis une semaine, il doit nous rester à peine trois doses par jour."

Davantage de doses doivent arriver dans les prochaines semaines

En déplacement dans un centre de vaccination ce 14 mai, Jean Castex a incité les Français à "tenir" sur le front sanitaire avant l'arrivée de "beaucoup de doses en juin" et le franchissement imminent du seuil des 20 millions de vaccinés. "Il faut tenir, on va avoir beaucoup de doses en juin, donc de nouveaux centres", a souligné le Premier ministre. Selon les chiffres publiés jeudi soir, 19 269 311 personnes ont reçu au moins une injection et 8 544 122 personnes ont reçu deux injections (soit 12,8% de la population totale).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess