Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Plus de trois mois après la disparition de la Poitevine Tiphaine Véron au Japon, sa famille organise une marche d'espoir

vendredi 9 novembre 2018 à 4:01 Par Rivière Isabelle, France Bleu Poitou et France Bleu

Plus de 100 jours après la disparition de Tiphaine Véron au Japon, la famille de la Poitevine organise une marche d'espoir à Poitiers ce samedi 10 novembre 2018 à 11h sur le parvis de l'église Notre Dame. Une marche contre l'oubli !

Des affichettes comme celles-ci ont été accrochées partout dans Poitiers
Des affichettes comme celles-ci ont été accrochées partout dans Poitiers © Radio France - Isabelle Rivière

Poitiers, France

Des affichettes comme celles-là, il y en a un peu partout dans Poitiers. Plus de trois mois après la disparition de la Poitevine Tiphaine Véron au Japon, sa famille appelle à une marche d'espoir ce samedi 10 novembre à Poitiers. Il s'agit de montrer que tout le monde en France a envie de voir l'enquête aboutir au Japon. Rappelons que Tiphaine, auxiliaire de vie à l'école Alphonse Daudet du quartier des Couronneries, passionnée du Japon a disparu le 29 juillet dernier dans la région de Nikko. Sa famille a remué ciel et terre pour tenter de la retrouver sur place, en vain pour l'instant.  

Un dernier voyage au japon entre déception et espoir

Son frère Damien revient tout juste de l'archipel nippon où il est resté un mois pour poursuivre l'enquête.  Il ne doute pas de la bonne volonté des enquêteurs japonais. Il a bien vu la détermination des plongeurs japonais à sonder la rivière où Tiphaine aurait pu tomber l'été dernier. 

"Le problème dit-il, c'est qu'ils ont fouillé exactement au même endroit. Il faudrait peut-être fouiller les berges en aval", suggère-t-il, de manière un peu désespérée. 

Avant son retour en France la semaine dernière, Damien Véron a rencontré l'ambassadeur français au Japon. Laurent Pic l'a assuré qu'il suivrait le dossier de près. Le reste de sa famille, elle, a rencontré le conseiller du Président Macron en charge de l'Asie à l'Elysée. Là aussi, elle a obtenu des garanties.  La mère de Tiphaine, elle, espère que la justice française va pouvoir envoyer des enquêteurs au Japon, mais Damien le sait, la France ne pourra pas mener les fouilles d'envergure. Ce sera aux Japonais de le faire. 

De nouvelles recherches envisagées en montagne

Après avoir sondé la rivière, les policiers Japonais envisagent de nouvelles recherches en montagne. Par expérience, ils préfèrent attendre l'automne japonais et la chute des feuilles. Plus pratique pour repérer quoi que ce soit en montagne", ont-ils expliqué à Damien. 

A Poitiers, la famille a besoin de soutien

A Paris et Tokyo, les autorités françaises affirment suivre le dossier donc. Mais à Poitiers, la famille a besoin de soutien. D'où cette marche d'espoir, une marche contre l'oubli organisée ce samedi à Poitiers. Le rendez-vous est fixé à 11h sur le parvis de l'église Notre-Dame. Le cortège se déplacera ensuite via la rue du marché Notre-Dame, la rue des Cordeliers, des Grandes Ecoles pour arriver devant la mairie. Sur ses affichettes, la famille de Tiphaine Véron remercie déjà les poitevins pour leur soutien. Il est vrai que beaucoup avaient déjà participé à la cagnotte en ligne qui a permis de financer les différents voyages et recherches de la famille sur place.