Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Plusieurs coups de feu tirés rue de Générac à Nîmes, un individu en fuite

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Il n'y a pas de victime. Trois douilles ont été retrouvées au sol. Il s'agirait d'un différend de voisinage, mais l'enquête ne fait que débuter.

Le secteur de la rue de Générac, à l'angle de la rue Pharamond, entièrement bouclé par la police
Le secteur de la rue de Générac, à l'angle de la rue Pharamond, entièrement bouclé par la police © Radio France - Hervé Sallafranque

Trois coups de feu ont été tirés ce jeudi en début d'après-midi, non loin du centre-ville de Nîmes, rue de Générac. Selon les informations de France Bleu Gard Lozère, c'est un homme qui importunait depuis quelque temps les habitants de ce quartier qui était la cible des tirs. Il n'aurait pas été touché par les projectiles.

Sous couvert d'anonymat, les riverains évoquent un individu au comportement très agressif depuis quelques semaines, qui souffrirait de troubles psychologiques, mais également de problèmes d'alcool et de toxicomanie.

Le vice-procureur de la République de Nîmes, Patrick Bottero, s'est rendu sur les lieux, entièrement bouclés par la police. Il a indiqué à France Bleu Gard Lozère que trois douilles, a priori de calibre 7.65, ont été retrouvées. Le tireur présumé est recherché. Il serait déjà connu des services de police. Un autre homme a été interpellé. Il aurait frappé la victime, avant que les coups de feu ne soient tirés par un autre individu qui a pris la fuite.

Simple différend de voisinage ou affaire de stupéfiants ? 

Selon, les témoignages recueillis sur place par France Bleu Gard Lozère, il s'agirait d'un simple différend de voisinage, mais, un peu plus loin dans le quartier, d'autres habitants évoquent la présence d'un point de deal de stupéfiants à proximité immédiate du secteur où les coups de feu ont été tirés. L'enquête ne fait que débuter.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu