Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une dizaine de Creusois soupçonnés d'avoir escroqué plus de 240.000 euros

mardi 6 novembre 2018 à 18:40 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Creuse

Dix Creusois, dont certains appartiennent à une même famille, seront jugés début 2019 à Guéret pour travail dissimulé et escroquerie aggravée. Ils sont soupçonnés de fraude aux prestations sociales, dont le préjudice total vient d'être révélé par les gendarmes.

L'enquête des gendarmes de la Creuse a débuté l'an dernier.
L'enquête des gendarmes de la Creuse a débuté l'an dernier. © Radio France - Adrien Bossard

Les gendarmes de la Creuse viennent de boucler une enquête de plus d'un an. Dix Creusois sont convoqués devant le tribunal correctionnel de Guéret début 2019 pour travail dissimulé et escroquerie aggravée. Certains appartiennent à la même famille. Au total, entre les revenus non déclarés et la fraude aux prestations sociales, le préjudice s'élève à plus de 240.600 euros

Les vols de batteries en recrudescence dans la Creuse

Au départ, les gendarmes creusois enquêtaient sur des vols de batteries. Dès septembre 2017, ils constatent une augmentation de ces vols dans le département, souvent chez des agriculteurs qui utilisent les batteries pour électrifier leurs clôtures. Il y en a eu 349 depuis le début de l'année, contre 73 en 2016. Comme les gendarmes n'ont pas de témoins des vols, ils concentrent leurs recherches sur les ferrailleurs creusois, susceptibles d'écouler un tel butin.

Un vaste coup de filet lancé en juin

Ils s'intéressent notamment à un groupe de 13 personnes. Des hommes et des femmes, qui ont entre 20 et 50 ans, dont certains sont membres d'une même famille. Leur train de vie ne correspond pas vraiment à ce qu'ils déclarent au fisc, alors en juin dernier, les militaires lancent une opération de perquisition chez eux à Auzances, la Souterraine, Aubusson et Sainte-Feyre. Ils placent les 13 personnes en garde à vue, saisissent huit fourgons et près de 5.000 euros en liquide.

Soupçonnés de vols de batteries, poursuivis pour escroquerie

Les gendarmes n'ont pu prouver aucun vol de batterie. C'est donc pour travail dissimulé et escroquerie aux prestations sociales que 10 creusois vont se retrouver devant le tribunal. Il n'empêche que depuis leurs arrestations, les vols de batteries ont baissé en Creuse. Seulement 32, contre 134 avant les perquisitions du mois de juin.