Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Plusieurs ours attaquent un troupeau à Ustou en Ariège, les randonnées interdites

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Une nouvelle attaque d'ours a eu lieu dans les Pyrénées dans la nuit de mercredi à jeudi. Un troupeau en estive a été attaqué au col d'Escots, et la bergère a eu la peur de sa vie.

Quarre ours auraient attaqué le troupeau à Ustou en Ariège (illustration)
Quarre ours auraient attaqué le troupeau à Ustou en Ariège (illustration) © Maxppp - Philippe Clément

L'attaque a eu lieu vers 21h mercredi au col d'Escots, entre Guzet-Neige (Ariège) et la frontière espagnole. Quatre ours ont approché de très près un troupeau de 800 brebis qui était en estive. 

Présents sur place, des agents de l'office national de la biodiversité ont tenté à plusieurs reprises de faire reculer les ours. Plusieurs tirs d'effarouchement ont eu lieu, en vain. Il a fallu de longues heures pour que les ours s'éloignent enfin. La bergère, en danger, s'est réfugiée dans sa cabane. On ne sait pas à ce jour combien de brebis ont perdu la vie. 

"Il y a danger de mort pour la bergère. Elle a un fauve qui gravite autour de sa cabane tous les jours." — Marcel Fort

Marcel Fort, le président du groupement pastoral du col d'Escots, est consterné par cette nouvelle attaque : "Il y a des attaques tous les jours. C'est catastrophique. Il y a danger de mort pour la bergère. Elle a un fauve qui gravite autour de sa cabane tous les jours, c'est une situation qui devient insupportable. Moi en tant que responsable d'une salariée je ne sais plus vers qui me tourner, qu'est-ce qu'il faut faire pour assurer sa sécurité ? Les ours n'ont pas peur de l'homme".

Les effarouchements autorisés dans ce secteur

La préfète de l'Ariège a récemment autorisé par arrêté la technique de l'effarouchement renforcé des ours dans deux estives cet été : dans les groupements pastoraux du Trapech (Bordes-Uchentein) et du Col d'Escots ( Ustou) où cette dernière attaque a eu lieu. Chantal Mauchet, saisie en urgence, doit communiquer dans l'après-midi. De nouvelles mesures d'effarouchement devraient être annoncées pour protéger les hommes et les troupeaux.

Le maire d'Ustou, Alain Servat, vient d'interdire la randonnée sur la portion du massif surmontant sa commune invoquant une présence menaçante de plantigrades dans la zone.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess